Elise aura 21 ans le 27 avril 2006.

Elle est autiste mais aussi hyperactive ...

A l'évidence c'est une belle jeune fille particulièrement dynamique. Elle est à la fois curieuse de l'autre et très vite limitée dans la relation à autrui, souvent incapable de construire une conversation banale et sensée. Au contraire, ses tentatives de communication sont souvent une suite de souvenirs qu'elle assemble de manière aléatoire les uns aux autres. Il faut en posséder les clés ... pour affirmer qu'après tout cela a un sens ... la plupart de ses interlocuteurs en reste interloqués.

Cela provoque rires (plus ou moins gênés ... surtout si je me trouve là) ou incompréhension.

Donc difficulté à communiquer, c'est indéniable.

Par exemple : si je lui demande le nom du cheval qu'elle monte tous les dimanches, Elise me propose systématiquement différents noms de poneys qu'elle a monté voici maintenant longtemps, puis "billy des bois" celui qu'elle montait précédemment pour enfin, si je la pousse dans ses retranchements, me nommer le cheval qu'elle monte actuellement "stello".

Dans la conversation courante elle passe du coq à l'âne ... là tout le monde devrait suivre (en principe) ... mais aussi, si l'on veut rester sur ce mode d'expression imagé, de l'éléphant à la puce suivie du crocodile à cheval sur le chimpanzé précédé d'une coccinelle ...  là, beaucoup sont largués ...

Bref on a l'impression qu'elle va chercher dans son cerveau des idées ou des images qu'elle exibe ou extirpe (les deux termes peuvent sembler appropriés) sans qu'elles soient forcément en prise avec la réalité du moment.

Beaucoup restent perplexes face à ce genre de discours.

A souligner qu'il y a des fois où elle est très en phase avec la réalité du moment. Elle est même surprenante de répartie ... et progresse en permanence à son rythme ou à sa convenance ... elle donne l'impression d'être capable de et de ne pas vouloir ... grand débat en perspective. Je m'arrête là sinon le psychiatre va entrer dans le débat !