Saisi par le Parlement, le CESE s'exprimera sur le coût économique et social de l'autisme
Vie de l'assemblée
 
Le coût économique et social de l’autisme
 

Saisi par le Parlement, le CESE s'exprimera sur le coût économique et social de l'autisme

Plénière du 9 octobre 2012

Projet d'avis présenté par Mme Christel PRADO au nom de la section des affaires sociales et de la santé présidée par M. François FONDARD

Le taux de prévalence de l’autisme et ses conséquences sociales constituent aujourd’hui un véritable enjeu de santé publique. Repérer les personnes atteintes d’autisme dès leur plus jeune âge, leur proposer un accompagnement adapté, une prise en charge scolaire sont des enjeux majeurs, en termes d’insertion de chacun dans la société mais également au regard du coût économique et social de l’autisme en France.
Pour le projet d'avis présenté en assemblée plénière le 9 octobre 2012, l’approfondissement et la large diffusion des connaissances est une exigence première qui suppose de former les acteurs, de financer la recherche, de collecter des données relatives au nombre et aux besoins des personnes autistes. Mieux connaître l’autisme, faciliter la vie des familles et consentir les efforts nécessaires d’accompagnement, c’est offrir à chacun un parcours de vie adapté à ses besoins et une citoyenneté à part entière.

Une première saisine parlementaire

Cette saisine parlementaire – la première depuis le renouvellement du CESE en novembre 2010 - fait suite à la pétition citoyenne lancée par le Collectif Autisme en avril dernier qui souhaitait que le CESE puisse « évaluer la situation économique » de la prise en charge de cette maladie jugée «désastreuse». Cette pétition a été portée auprès du président de l’Assemblée Nationale par le groupe d'études parlementaire sur l'autisme, présidé par le député du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle afin que le CESE puisse s’emparer de cette problématique majeure sans attendre que le seuil des 500 000 signatures nécessaires à la recevabilité de la pétition citoyenne soit atteint.
Le bureau a décidé de confier la réalisation de cette évaluation à la section des affaires sociales et de la santé, qui présentera son projet d'avis en assemblée plénière le 9 octobre 2012.

  • Plénière à suivre en direct le 9 octobre dès 14h30 sur le site du CESE
  • Point presse au CESE le 9 octobre à 12h00