18 octobre 2012

La politique du handicap de Paris et à Paris - Véronique Dubarry, adjointe au Maire, chargée des personnes avec handicap

véronique dubarry adjointe paris chargée handicap

La politique du handicap de Paris et à Paris

Ca y est : le Schéma Départemental pour l'Autonomie des Personnes Handicapées à Paris et le Plan de Mise en Accessibilité de la Voirie et des Espaces Publics ont été adoptés hier par le Conseil de Paris*. A l'unanimité !
Et même pour la première fois, une traduction en LSF des débats et un sous-titrage de des interventions !

Derrière ces deux titres longs comme un jour sans pain se cache la volonté de Paris de travailler sur le handicap d'une façon originale et novatrice. Et le but de cette communication était bien de le montrer, ou de le démontrer, et sans aucun doute de rendre visible cet ensemble de mesures destinées à rendre "meilleure" la vie des personnes handicapées et de leur entourage à Paris. Nécessaire : j'entends dire encore trop souvent qu'il n'est pas possible, voire infernal, de vivre à Paris pour une personne handicapée. Paris est réputée inaccessible, inabordable (ça, c'est vrai !) et, disons les choses, handiphobe.

Cette communication avait aussi pour but d'expliquer la méthode choisie par la Ville pour mettre en oeuvre sa politique. C'est pas simple de travailler en transversalité dans des administrations construites verticalement, et pourtant la question même du handicap nous y oblige. D'ailleurs c'est aussi cette difficulté qui rend le "dossier" passionnant !

L'urgent est aussi de sortir de la démonstration technico-administrative et de l'empilement de lois (tellement complexes !) et de rentrer dans le vif du sujet : comment répondre aux questions posées par les personnes handicapées et leur entourage ?

Et à une question centrale surtout : ai-je le choix ? Cette question du choix est primordiale, elle recouvre largement celle de l'autonomie. Le problème des personnes handicapées est bien souvent que le choix se fait par défaut : je voulais faire du tir à l'arc mais le seul gymnase accessible est celui pour l'escalade, donc... Et cette logique est applicable à tout : le logement, le type d'établissement médico-social, la culture...Et donc voilà, ça donne des interventions, des textes et des objectifs clairs et chiffrés pour les années à venir qui doivent garantir aux personnes handicapées des choix de vie en fonction de leurs envies, en fonction de leur état de santé...

Mais surtout, faire savoir que oui, ça se peut, faire savoir que oui, les personnes handicapées ont leur place dans notre ville (et pas à la campagne comme on me le suggère encore !) et que oui, ce sont des acteurs de la cité, des citoyenNEs à part entière ! Et ça c'est le plus dur parce que ce ne sont pas des données techniques qui peuvent faire changer ce qu'il y a dans nos têtes : les préjugés, les a priori, les peurs et les phobies ! Ca c'est du travail de tous les jours, du travail de conviction et de pédagogie que les associations soutenues par la Ville de Paris et moi faisons ensemble.

Jouer les mouches du coche systématiquement et rappeler simplement que dans "personnes en situation de handicap", il y a ce mot, qui n'est pas une coquetterie de langage ou du politiquement correct, PERSONNE !

Des gens quoi, comme tout le monde.

* Les différentes versions accessibles de la communication du maire et des débats sont disponibles en ligne sur Paris.fr.
-Vidéo sous-titrée et traduite en LSF.
-Communication en PDF, accessible à la synthèse vocale.
-Version en français simplifié pour les personnes en situation de handicap mental.
Et puis les documents eux-mêmes en téléchargement : le schéma départemental et le PAVE.
Posté par jjdupuis à - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur La politique du handicap de Paris et à Paris - Véronique Dubarry, adjointe au Maire, chargée des personnes avec handicap

Nouveau commentaire