article publié sur canoe.ca

10/06/2014 14h39

Selon les données récoltées, l'autisme coûte plus de 32 milliards de livres annuellement au Royaume-Uni et 60 milliards $ aux États-Unis, les pays où les besoins pour l'autisme sont les plus élevés.

Au Royaume-Uni, plus d'un enfant sur 100 est diagnostiqué de l'autisme. Quant aux États-Unis, c'est pire encore; la prévalence est d'une naissance sur 68.

  Photo Fotolia

Les experts en trouble du spectre autistique (TSA) croient qu'il s'agit de montants plus importants que pour les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et le cancer combinés.

Les coûts engendrés par l'autisme dans ce sondage tiennent compte du traitement de l'autisme, des gains perdus (une fois adulte) et du soutien apporté.       

Aux États-Unis, on affirme que l'autisme est la maladie qui présente la croissance la plus importante. Le quartier général de l'Autism Society à Bethesda, au Maryland, affirme que d'ici les 10 prochaines années, les États-Unis auront dépensé entre 200 et 400 milliards.

«Nous devons utiliser nos ressources plus tôt, identifier la maladie plus tôt, et essayer de fournir des thérapies et du soutien pour faciliter la gestion de la situation», prévient le professeur Martin Knapp.

Les informations ont été présentées sur BBC News, et le détail de la recherche a été publié dans la revue Journal of the American Medical Association Pediatrics.