article publié dans Le Parisien

Je suis toujours prêt à m'étonner -> L'ILVM Saint Mandé est un formidable établissement qu'Elise a bien connu (FAM) !
"Tout type de handicap. Adultes de 20 et plus."
Au top en matière d'autisme ... Surtout n'hésitez pas à donner ... !!!

émoticone yeux bleux


Jean-Jacques Dupuis

portrait élise veste rouge

Elise Dupuis reconnaissante



Corinne Nèves|29 septembre 2016, 17h38|
Saint-Mandé, ce jeudi matin. Devant le bâtiment datant de 1830, de gauche à droite, Patrick Lemée, directeur en charge du patrimoine, Florence Lemaire de la Fondation du Patrimoine et Dominique Perriot, directeur de l’Institut le Val Mandé. LP/C.N.

Corinne Nèves
Saint-MandéVal MandéFondation Du Patrimoine Val-de-MarnePatrimoine

Ce jeudi, l’Institut le Val Mandé, établissement médico-social public situé à Saint-Mandé, lance une collecte de fonds, sous l’égide de la Fondation du patrimoine, pour la rénovation du bâtiment le plus ancien de son site, recensé dans la base Mérimée du ministère de la Culture. Dominique Perriot, directeur de l’Institut et Florence Lemaire, déléguée de la Fondation du patrimoine Val-de-Marne ont signé la convention qui permettra de rénover entièrement les façades du bâtiment de 1830 abritant l’établissement et service d’aide par le travail (ESAT) et ses ateliers.

Si l’ensemble des travaux s’élèvent à 3,6 millions d’euros, le Val Mandé a sollicité l’aide de la Fondation du patrimoine pour réaliser sa souscription publique à hauteur de 472 000 €. Le reste est pris sur les fonds propres de l’Institut cofinancés par l’assurance maladie et le conseil départemental. « Nous avons envoyé plus de 12 000 lettres aux parents, à nos fournisseurs et partenaires, mais aussi aux Saint-Mandéens et Vincennois, précise Dominique Perriot. Ils pourront faire un don à partir du site de la Fondation du patrimoine ou en nous l’adressant par courrier ». Chaque don est déductible des impôts, entre 60 et 66 %.

Le chantier, élaboré en concertation avec l’architecte des bâtiments de France, respecte l’esthétique du bâtiment historique tout en apportant des améliorations dédiées à l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. La fin du chantier est prévue en mai 2017.

leparisien.fr