06.12.2016
Portrait sonore d'un autiste musicien

Mon Objectif est d'inciter les autistes à ne pas mettre toute leur énergie à essayer d'être "normal" mais à s'autoriser à assumer leur différence

Car ils sont nombreux les musiciens autistes. Certains n'ont d'ailleurs pas toujours mis de mot sur leur différence. De Glen Gould à Bela Bartok en passant par Nico des Velvet Underground, la musique est pourtant un langage privilégié pour les autistes.

Moi je suis un miraculé parce que mes parents ont tenu bon malgré mes bizarreries, ils ne m'ont pas placé en institution, ne m'ont pas confié à un psychiatre, ce qui m'aurait sans doute empêché à tout jamais de parler. J'ai eu de la chance!

Ce qu'il faut comprendre avec l'autisme c'est que la communication verbale n'est pas instinctive, donc l'implicite n'est souvent pas perçu par les autistes. En revanche, à l'intérieur de leur tête il y a une foule de connexions.

Moi comme beaucoup d'autistes, j'ai l'oreille absolue et je fais de l'hyperacousie. Alors quand je suis dans la rue c'est show time dans ma tête: le brouhaha qui m'inquiète devient partition.

Ce Fol Ensemble fait déjà beaucoup parler de lui sur les réseaux sociaux où les personnes autistes trouvent souvent aussi un mode de communication à l'autre plus facile puisqu'il ne passe pas par l'oral. Les musiciens de renommée internationale côtoient ainsi le temps d'un concert des autistes non verbaux mais aussi des spécialistes de l'autisme, médecins ou accompagnants, qui se retrouveront tous pour un concert exceptionnel au mois de mai dans la grande salle de l'Unesco.