Information publiée sur la page Facebook d'Emmanuel de la Londe