L'Etat à nouveau condamné pour défaut de place en SESSAD pour un enfant autiste

L'Etat a été condamné le 12 octobre à verser une indemnisation de plus de 30.000 € à un enfant autiste et à sa famille parce que cet enfant s'était trouvé privé, pendant 15 mois, d'un accompagnement adapté par un SESSAD (Service d'Education Spéciale et de Soins A Domicile).

http://toupi.fr