Le 20 juin 2018, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, Françoise Nyssen, ministre de la Culture, et Laura Flessel, ministre des Sports, ont présenté le Plan mercredi. Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées, salue cette avancée déterminante pour les élèves en situation de handicap et leur famille.

Le plan mercredi : une continuité éducative pendant l’accueil de loisirs

Chaque mercredi, dès la rentrée prochaine, toutes les communes pourront proposer aux élèves de la maternelle au CM2, un accueil de loisirs à forte ambition éducative. En labellisant ces activités et en soutenant les communes, le « plan mercredi » permettra d’assurer une véritable continuité éducative entre les écoles et les structures de loisirs, en cohérence avec les enseignements scolaires.

Le label, conditionnant la qualité des activités à la prise en compte des besoins éducatifs particuliers, garantit des activités adaptées aux besoins des enfants, et notamment à ceux en situation de handicap.

Plan Mercredi : plus d’informations sur le site de l’Education Nationale

Une charte qualité qui garantit l’inclusion des élèves handicapés

Ce plan mercredi « pour tous » est une opportunité pour les élèves en situation de handicap. Il va leur offrir plus d’occasions de se développer et de révéler leurs talents, à travers la pratique d’activités diversifiées dans le respect de leurs goûts et de leur rythme.

Ce plan est pleinement inclusif et redonne du temps aux parents d’enfants en situation de handicap pour leur permettre de mieux concilier vie familiale et vie professionnelle. L’enquête Opinion Way sur les attentes de ces parents, commandée par la mission nationale « accueil de loisirs et handicap » en montre l’urgente nécessité. Il permet de « préserver nos aidants », comme le préconise également le rapport de Dominique Gillot, présidente du CNCPH.

Pour les enfants en situation de handicap, ce plan mercredi accompagne parfaitement l’abaissement de la scolarisation obligatoire à partir de 3 ans à la rentrée 2019 et les nouvelles ambitions du chantier de l’école inclusive.

Infographie : Ce qui va changer avec le "Plan Mercredi"

infog_ce_qui_va_changer