16 août 2018

La mélatonine prend de l'importance en tant que somnifère pour les personnes autistes

16 août 2018
Par Blog : Le blog de Jean Vinçot

Cet article de « Spectrum News » fait état des dernières recherches sur la mélatonine et l'autisme. Il indique qu'une demande d'autorisation d'une nouvelle pilule, adaptée aux enfants, a été faite auprès de la FDA américaine.

Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) vient de donner une opinion favorable à la mise sur le marché de cette pilule, sous le nom de Slenyto. Voir communiqué

Melatonin gains momentum as sleep aid for people with autism

La mélatonine prend de l'importance en tant que somnifère pour les personnes atteintes d'autisme

par Bahar Gholipour / 10 novembre 2017

La plupart des personnes autistes ont des problèmes pour s'endormir et rester endormis. Et un mauvais sommeil peut exacerber les problèmes de comportement, laissant ces personnes - et leurs familles - épuisées.

L'hormone mélatonine, vendue aux États-Unis sous forme de supplément en vente libre, est un somnifère populaire. Une série d'études au cours de la dernière décennie suggère qu'il améliore également le sommeil chez certains enfants atteints d'autisme. Et une nouvelle formulation de mélatonine semble être particulièrement efficace pour les enfants sur le spectre.

La mélatonine est produite naturellement par le corps pour réguler le cycle sommeil-éveil. Ses niveaux commencent à augmenter peu après la tombée de la nuit, favorisant le sommeil.

La plupart des études soutenant son utilisation dans l'autisme ont inclus seulement quelques douzaines d'enfants 1 , 2 . Mais dans une étude portant sur 134 enfants atteints d'autisme, la mélatonine a amélioré le sommeil chez 63% des enfants qui l'ont reçue. Elle était particulièrement efficace lorsqu'elle était associée à un traitement comportemental 3 .

En novembre, les chercheurs ont publié les résultats d'un essai clinique portant sur 125 enfants atteints d'autisme pour un nouveau produit de la mélatonine 4 . Appelées PedPRM, les pilules libèrent lentement la mélatonine dans la circulation sanguine et représentent la première formulation de mélatonine développée par une société pharmaceutique. La pilule a aidé 38 des 56 enfants qui l'ont reçue à s'endormir plus vite et à rester plus longtemps endormis. (Les 61 autres enfants ont pris un placebo, et 12 d'entre eux ont montré une amélioration.)

"C'est une formulation qui s'est avérée efficace pour aider dans l'insomnie chez les enfants atteints d'autisme", explique le chercheur principal Robert Findling , vice-président des services psychiatriques et de la recherche au Kennedy Krieger Institute de Baltimore.

Ces études et rapports anecdotiques suggèrent qu'un sous-groupe significatif d'enfants autistes pourrait bénéficier de la prise de mélatonine. Mais l'approche empirique actuelle pour identifier ces enfants n'est pas idéale.

"Ce serait bien si nous pouvions finalement déterminer quels enfants réagiraient à la mélatonine par rapport à ceux qui auront besoin de médicaments plus forts", explique Beth Malow , professeur de neurologie et de pédiatrie à l'Université Vanderbilt de Nashville, Tennessee.

Dose précise

Lorsque les problèmes de sommeil apparaissent, les médecins prescrivent généralement les stratégies comportementales en premier. Par exemple, ils peuvent inciter les gens sur le spectre à suivre une routine au coucher, ou à éviter les boissons stimulantes, les jeux vidéo et la télévision à proximité de l'heure du coucher.

Si ces tactiques ne fonctionnent pas, ils peuvent suggérer d'ajouter de la mélatonine au mélange.

Malow recommande de commencer avec un comprimé de 1 milligramme et allant jusqu'à 3 milligrammes si l'enfant ne s'améliore pas. Les médecins devraient également tenir compte d'autres facteurs, tels que les problèmes gastro-intestinaux ou l'anxiété, qui pourraient perturber le sommeil de l'enfant.

Bien que la mélatonine elle-même soit généralement sans danger, il n'est pas toujours clair ce que les pilules vendues dans les magasins contiennent 5 . Parce que la mélatonine est considérée comme un supplément plutôt que comme un médicament, la Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) ne réglemente pas la qualité des pilules qui prétendent contenir l'hormone.

Une étude publiée plus tôt cette année a analysé 31 de ces suppléments et a constaté que deux sur trois ne correspondaient pas à la dose indiquée sur leurs étiquettes 6 . Certaines marques contenaient moins d'un cinquième de la dose annoncée et d'autres quatre fois plus. Certains contenaient également le neurotransmetteur sérotonine, qui est une substance contrôlée et toxique à fortes doses.

"Les suppléments ont tendance à être assez imprécis en termes de dosage, et nous ne pouvons pas être sûrs de ce qu'ils contiennent ", explique Craig Canapari , spécialiste du sommeil pédiatrique et directeur du Yale Sleep Medicine Program. "Mes patients demandent quelles marques ils devraient prendre, et je leur dis que je n'en ai aucune idée."

La nouvelle pilule peut remédier à cet écueil. Fabriquée par Neurim Pharmaceuticals , basée en Israël, la pilule minuscule contient une dose précise de l'hormone et est facile à avaler pour les enfants.

La formulation à libération lente imite la façon dont le corps sécrète la mélatonine dans la circulation sanguine, explique Olivia Veatch , chercheur au Centre de sommeil et de neurobiologie circadienne de l'Université de Pennsylvanie, qui n'a pas participé à l'essai. "Alors qu'une mélatonine à libération unique peut aider quelqu'un à s'endormir plus rapidement, une libération prolongée est plus susceptible d'aider quelqu'un à rester endormi pendant la nuit", dit-elle.

Après 13 semaines de traitement, les enfants qui ont reçu la pilule ont dormi en moyenne une heure de plus qu'avant. Ils se sont également endormis en moyenne 40 minutes plus vite.

«Une heure de sommeil de plus est un résultat très significatif», dit Canapari. "En regardant un résultat comme celui-ci, j'envisagerais parfaitement de prescrire ceci pour mes patients si leur assurance le couvrait."

Base biologique

Toutes les études sur la mélatonine à ce jour montrent que seuls quelques enfants y répondent. Certains médecins, comme Canapari, croient qu'il y a peu de mal à ce que les gens essayent de voir si cela fonctionne pour eux. Mais comprendre comment les différentes personnes traitent la mélatonine pourrait éventuellement conduire à une manière de prédire qui en bénéficierait.

Les problèmes de sommeil peuvent provenir de faibles niveaux de mélatonine. Certaines personnes atteintes d'autisme portent des mutations dans une enzyme impliquée dans la production de mélatonine. Les suppléments contenant de la mélatonine peuvent augmenter les niveaux de l'hormone chez ces personnes.

Par exemple, quatre enfants dans le nouvel essai ont le syndrome de Smith-Magenis, une condition rare liée à l'autisme. Il existe des preuves suggérant que les personnes atteintes du syndrome ont un rythme de mélatonine inversé - ce qui signifie que la mélatonine est à des niveaux de pointe pendant la journée, par opposition à la nuit 7 . Cela peut expliquer pourquoi ces enfants ont répondu aussi bien qu'ils l'ont fait à la pilule, dit Veatch.

"Il est très probable que la mélatonine supplémentaire traite une déficience de la production endogène de mélatonine pendant la nuit dans cette population", dit-elle.

Les preuves de faibles niveaux de mélatonine chez les autres enfants atteints d'autisme sont mitigées: une étude de 2012 a suggéré que les adolescents autistes ont moins de mélatonine dans leur urine que les adolescents typiques le jour et la nuit 8 . Mais deux ans plus tard, une autre étude n'a rapporté aucune différence dans les niveaux de mélatonine entre les enfants autistes et les contrôles 9 .

"Je pense qu'on doit beaucoup plus faire en termes de question de la carence en mélatonine", dit Malow. "Je pense que c'est un bond pour conclure qu'il y a une carence en mélatonine."

Neurim Pharmaceuticals prend des mesures pour obtenir l'approbation de la FDA pour la pilule.

References:

  1. Wirojanan J. et al. J. Clin. Sleep Med. 5, 145-150 (2009) PubMed
  2. Malow B. et al. J. Autism Dev. Disord. 42, 1729-1737 (2012) PubMed
  3. Cortesi F. et al. J. Sleep Res. 21, 700-709 (2012) PubMed
  4. Gringras P. et al. J. Am. Acad. Child Adolesc. Psychiatry Epub ahead of print (2017) Abstract
  5. Janjua I. and R.D. Goldman Can. Fam. Physician 62, 315–317 (2016) PubMed
  6. Erland L.A. and P.K. Saxena J. Clin. Sleep Med. 13, 275–281 (2017) PubMed
  7. Potocki L. et al. J. Med. Genet. 37, 428-433 (2000) PubMed
  8. Tordjman S. et al. Psychoneuroendocrinology 37, 1990-1997 (2012) PubMed
  9. Goldman S.E. et. al. J. Autism Dev. Disord. 44, 2525–2535. (2014) PubMed

Posté par jjdupuis à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Aurélien Rousseau, futur Directeur Général de l’ARS Ile-de-France @HOSPIMEDIA @ARS_IDF

article publié sur le blog des institutionnels

Source : Hospimédia

Aurélien Rousseau va succéder à Christophe Devys au poste de Directeur Général de l’ARS Ile-de-France, le 3 septembre prochain. 

Résultat de recherche d'images pour "aurelien rousseau"

Maître des requêtes au Conseil d’État et depuis l’an dernier président-directeur général de la Monnaie de Paris, il prendra la succession de Christophe Devys, en poste depuis la mi-août 2015. Ce dernier avait pris la suite du directeur général originel de l’agence francilienne, Claude Évin. De sources proches du dossier, d’aucuns ont laissé entendre à Hospimedia que Christophe Devys, âgé de 62 ans, n’a pas demandé à quitter son poste mais en prend acte. Une chose est sûre, il aura signé le 23 juillet l’arrêté de publication du projet régional de santé (PRS) 2018-2022 et mené à bien ces derniers mois la refonte organisationnelle de l’ARS. Quant à la suite, il va réintégrer le Conseil d’État.

Né en 1976 à Alès (Gard), Aurélien Rousseau a d’abord été professeur d’histoire en Seine-Saint-Denis, puis directeur du cabinet de l’adjoint au maire de Paris chargé du projet métropolitain de 2001 à 2006, la municipalité était alors dirigée par le socialiste Bertrand Delanoë. Par la suite, il intègre le Conseil d’État en 2009 à sa sortie de l’École nationale d’administration (Ena, promotion Willy-Brandt). Auditeur puis maître des requêtes, il enseigne parallèlement à Sciences Po Paris et à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

En savoir plus…

Posté par jjdupuis à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Lyon : Appel à projets pour créer un établissement d’accueil médicalisé @grandlyon #ARS

article publié sur le blog des institutionnels

Source : ARS Auvergne Rhône-Alpes

La Métropole de Lyon et l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes lancent un appel à projets afin de créer un établissement d’accueil médicalisé pouvant accueillir 60 personnes.

Résultat de recherche d'images pour "ARS AUVERGNE"

La création de cet établissement destiné aux adultes présentant des troubles psychiques ou du spectre de l’autisme, vient renforcer l’offre existante sur le territoire de la Métropole de Lyon et anticiper les besoins d’équipements supplémentaires identifiés à l’horizon 2023.

60 places pour accueillir des personnes souffrant de troubles psychiques ou du spectre de l’autisme :
Au regard de l’ensemble des dispositifs mis en œuvre actuellement sur le territoire, cet établissement permettra de renforcer prioritairement l’accueil des adultes souffrant de troubles du spectre autistique et de handicap psychique. Les 60 places d’accueil seront réparties de la manière suivante :
40 places pour des personnes atteintes de troubles du spectre autistique (TSA), incluant un projet particulier pour des jeunes adultes maintenus en structures pour enfants ;
20 places pour des personnes souffrant d’un handicap psychique. La moitié de ces 20 places sera dédiée à un projet spécifique à l’attention des jeunes adultes, sortant d’établissement pour enfants ou ayant eu un parcours inadapté et de ruptures, nécessitant un accompagnement spécifique pour acquérir plus d’autonomie.

La suite ici

Posté par jjdupuis à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 août 2018

Autiste, ce petit garçon de 10 ans est menotté à l'école

 

Autiste, ce petit garçon de 10 ans est menotté à l'école

Scandaleux ! Thomas, un petit texan de 10 ans atteint d'autisme s'est vu plaquer au sol par le personnel de l'école avant d'être menotté lors d'une crise. Choqués, ses parents dénoncent la maltraitance dont leur fils a été victime.

https://www.aufeminin.com

 

Posté par jjdupuis à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2018

Réflexions sur le parcours d'Hans Asperger par l'ASAN et Ari Ne'eman



14 août 2018
Par Blog : Le blog de Jean Vinçot


Prise de position de l'ASAN (Autistic Self Advocacy Network) et quelques réflexions d'Ari Ne'eman sur l’étude publiée dans "MolecularAutism" au sujet de la collaboration d’Asperger aux crimes nazis contre les personnes en situation de handicap.

Traduction du communiqué de l'ASAN :  Reflecting on History, Resisting Hate

Réflexion sur l'histoire, la résistance à la haine

 © ASAN © ASAN

19/04/18

Le 19 avril, Autistic Self Advocacy Network a publié la déclaration suivante en réponse à de nouveaux articles détaillant la collaboration de Hans Asperger avec le régime nazi:

Nous sommes une communauté avec une longue histoire de résilience face à une haine écrasante. L’histoire de la communauté autiste a toujours été marquée par de violents préjugés à l’égard des personnes handicapées, et ces préjugés ont toujours été accompagnés d’un racisme violent. Cette histoire de violence comprend les abus institutionnels, la stérilisation forcée et le meurtre. Les idées sur la qualité de la vie, sur le fait que certaines vies valent plus que d’autres et qu’elles contribuent à la société ont toujours influé sur la façon dont la société traite les personnes handicapées. Ces idées ont toujours été violentes et ont toujours fini par tuer des gens.

Bien que ces dernières nouvelles puissent être très pénibles à entendre, cela ne change rien à notre identité d'autistes, et cela ne change rien à l'autisme. La façon dont les autres perçoivent notre handicap affecte absolument nos vies, mais nous définissons l'autisme selon nos propres termes. Nous nous intéressons principalement aux expériences de nos collègues autistes, et non à ce qu’a pensé Asperger. En effet, le diagnostic de «syndrome d'Asperger» n'est plus utilisé aux États-Unis, ayant été intégré au diagnostic unifié de l'autisme en 2013. Cela reflète à la fois un fait clinique et la vérité, longtemps reconnue par les auto-représentants, que nous sommes une communauté autiste.

Nous exhortons les défenseurs à saisir cette occasion pour réexaminer la manière dont les idées dévalorisant les personnes handicapées sont toujours d'actualité et sont encore utilisées pour promouvoir des programmes racistes. L'Administration Trump est en train de proposer un règlement qui pénaliserait les familles immigrantes ayant des membres de leur famille handicapés et rendrait plus difficile la vie des citoyens si eux-mêmes ou les membres de leur famille avaient besoin de services sociaux. La règle appelle les personnes handicapées une "charge publique" - une ponction sur la société. C'est ce à quoi ressemble l'eugénisme aujourd'hui. Les défenseurs doivent être unis et sans équivoque dans notre opposition à cette règle et aux autres menaces modernes qui pèsent sur la vie et la liberté des personnes handicapées. Nous avons tous la responsabilité de prêter attention et de dénoncer ce genre d'idéologie dangereuse.

L' Autistic Self Advocacy Network [Réseau d'Auto-Défense des Autistes] cherche à promouvoir les principes du mouvement des droits des personnes handicapées en ce qui concerne l'autisme. L'ASAN estime que l'objectif de la défense de l'autisme devrait être un monde dans lequel les personnes autistes jouissent de l'égalité d'accès, aux droits et aux opportunités. Nous travaillons pour donner aux personnes autistes du monde entier les moyens de prendre en main notre propre vie et l'avenir de notre communauté commune, et nous cherchons à organiser la communauté autiste pour que nos voix soient entendues dans la conversation nationale à notre sujet. Rien sur nous, sans nous!


Traduction des remarques d'Ari Ne'eman sur l'article de Molecular Autism.

Ari Ne'eman est à l'origine de la création de l'ASAN (Autistic Self Advocacy Network), principale association d'auto-représentants des personnes autistes adultes aux USA. Il a été conseiller handicap de Barack Obama.

Traduction de l'article de "Molecular Autism"

Quelques réflexions sur l’étude publiée aujourd’hui dans @MolecularAutism au sujet de la collaboration d’Asperger aux crimes nazis contre les personnes en situation de handicap. (fil)


L’étude argumente de façon convaincante que Hans Asperger a collaboré aux projets nazis d’eugénisme, utilisant une richesse de preuves documentaires dont la compilation par l’auteur doit être saluée. (1)


L’étude a ses défauts – par exemple, elle critique NeuroTribes de @stevesilberman pour l’omission de ces informations sur Asperger, alors que l’auteur de l’étude sait très bien que la raison pour cela est qu’il a décliné de mettre ses recherches à disposition de Silberman. Mais dans l’ensemble, c’est une étude solide. (2)


Certain-e-s seront alarmés par la nouvelle qu’Asperger – dont une partie considérable du spectre autistique a porté le nom pendant presque deux décennies – était nazi. Certain-e-s penseront peut-être que cela fait du tort au mouvement pour la neurodiversité. Je ne suis pas du tout d’accord avec cela. (3)


Tout d’abord, cela fait des années que le gros de la communauté autiste ne s’identifie plus par les diagnostics du syndrome d’Asperger ou “Aspie”. De nos jours, l’identité autiste est plus fréquemment associée au seul terme “autisme”. (4)


Les termes de « syndrome d’Asperger » étaient utiles pendant un temps, pour remédier aux effets nocifs de la définition étroite et restrictive de l’autisme qu’avait conçue Leo Kanner ; cela a servi son but. L’autisme aujourd’hui est compris autrement que par la définition de Kanner. (5)


Si cette révélation avait émergé dix ans plus tôt, quand l’identité liée au syndrome d’Asperger était encore très prisée, était un outil pour élargir les conceptions de l’autisme auprès du grand public, cela aurait été bien plus difficile. (6)


Mais aujourd’hui, nous avons dépassé cela – et notre communauté devrait être suffisamment mature pour cesser d’idôlatrer des cliniciens et trouver nos héro-ïne-s parmi les rangs des personnes #ActuallyAutistic (7)


Secondement, le DSM-5 a regroupé le syndrome d’Asperger dans un diagnostic plus large d’autisme en partie parce que le diagnostic avait dépassé sa date limite en terme d’utilité clinique et que la séparation était devenue activement nocive. (8)


J’étais consultant pour le groupe de travail du neurodéveloppement pour le DSM-5 qui a pris cette décision et a encouragé un diagnostic unifié d’autisme. Il y avait plusieurs bonnes raisons à cela. (9)


Mon collaborateur autiste dans ce travail au sein d’ASAN, Steven Kapp, et moi, soutenions les recherches qui montraient que le syndrome d’Asperger, TED-NS et TSA étaient utilisés de manière inégale, sans lignes directrices claires et cohérentes. (10)


Le diagnostic que l’on obtenait avait davantage à voir avec le docteur que l’on consultait et à quelle étape de notre vie l’on était ou les traits que l’on présentait. Certaines personnes ont eu les trois diagnostics différents suivant le moment. (11)


De plus, la séparation était instrumentalisée de manière politique pour attaquer les personnes autistes qui avaient des opinions. Quiconque n’était pas d’accord avec un autism parent (« parent d’autiste », ndlt) célèbre était accusé-e de « n’avoir que le syndrome d’Asperger », même si ce n’était pas leur diagnostic. (12)


Cela était (est toujours) particulièrement ironique, puisque les mêmes groupes d' autism parents n’hésitaient pas à utiliser des statistiques de prévalence qui incluaient le syndrome d’Asperger et les TED-NS pour affirmer qu’il y avait une « épidémie d’autisme », mais discréditaient les personnes autistes qui n’étaient pas d’accord avec eux en instrumentalisant le diagnostic. (13)


Sans doute plus important encore, le syndrome d’Asperger et les TED-NS étaient souvent utilisés pour nier l’accès aux services à des enfants et adultes autistes, parce qu’ils n’avaient pas « le bon diagnostic ». Nous avons écrit un communiqué qui soulignait cela pour le changement dans le DSM-5 : http://autisticadvocacy.org/policy/briefs/dsm-5/ … (14)


Avec ce contexte, il est important de ne pas surestimer l’impact de cette révélation sur notre compréhension moderne de l’autisme. Le travail effectué ces trente dernières années ne dépend pas de la vertu d’un médecin autrichien mort depuis longtemps. (15)


Selon la même logique, la manière dont le diagnostic de syndrome d’Asperger a pu être utile et amener un progrès pendant ses années d’usage ne devrait pas nous aveugler quant à la duplicité d’Asperger. (16)


Certain-e-s diront peut-être qu’Asperger était sous pression – ce qui est vrai, sans aucun doute – ou que la collaboration n’était pas optionnelle sous le régime nazi des années 40. Cela fait du tort à toutes les personnes courageuses qui ont agi en risquant leurs propres vies pour sauver les personnes juives, les personnes en situation de handicap et les autres personnes ciblées. (17)


Ces personnes courageuses était l’exception plutôt que la norme, pas seulement du fait de leur courage mais du fait de l’antisémitisme systémique et du mépris pour les vies des personnes handicapées qui étaient prégnantes en Allemagne, en Autriche et dans la culture européenne de l’époque. (18)


L’étude de Czech, malgré ses failles, documente le fait qu’Asperger faisait partie de cette culture et a tenté d’édulcorer sa réputation après les faits, avec un grand succès. (19)


Au final, il y a certaines décisions dont les conséquences morales nous définissent, bien après que nous soyons parti-e-s, et à l’exclusion de toute autre chose. La décision de collaborer avec la machine de mise à mort nazie est une de ces décisions. (20)


Comme tous les êtres humains, celle.ux qui ont pris cette décision étaient des personnes complexes, nuancées qui avaient leurs propres raisons pour leurs actions – mais leur faillite morale dans un moment critiques les définit avant tout comme des collaborateurs du régime le plus malveillant, abject que le monde ait jamais connu. (21)


En somme, nous ne devrions pas honorer Asperger davantage, tout comme nous ne devrions pas laisser cette compréhension de l’histoire (qui aurait dû arriver depuis longtemps) amener à une régression pour les personnes autistes – les victimes des nazis – dans leur lutte qui a progressé ces dernières décennies. (22)

Ari Ne'eman © http://autism.wikia.com/wiki/Ari_Ne%27eman Ari Ne'eman © http://autism.wikia.com/wiki/Ari_Ne%27eman

Dossier Hans Asperger et le nazisme

Le Docteur Hans Asperger et les Nazis par John Donvan et Caren Zucker -19 janvier 2016

Pourquoi cela a-t-il été si long d'exposer les liens nazis de Hans Asperger? par John Donvan  - 25 avril 2018

Réécrire l’histoire de l’autisme par  Elon Green ( The Atlantic) le 17 août 2015

Traduction de l'article d'Herwig Czech : Hans Asperger, national-socialisme et «hygiène de la race» dans la Vienne nazie 

Dans un article récent, l'historien Herwig Czech, à partir d'archives en partie inédites, examine les rapports d'Hans Asperger avec l'idéologie nazie, sa carrière à Vienne après l'annexion de l'Autriche et le rôle qu'il a pu jouer dans le programme nazi d'"euthanasie". Résumé - Contexte - Méthodes.

La carrière d'Hans Asperger, avant 1938 et après l'annexion de l'Autriche par Hitler. Les organisations auxquelles il a appartenu. La protection politique des dirigeants médicaux nazis.
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/blog/300718/hans-asperger-national-socialisme-et-hygiene-de-la-race-dans-la-vienne-nazie-2
Le comportement d'Asperger face à des enfants juifs. Hans Asperger et la politique nazie d'hygiène de la race.
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/blog/300718/hans-asperger-national-socialisme-et-hygiene-de-la-race-dans-la-vienne-nazie-3
Le transfert de patients à l'établissement d'euthanasie Spiegelgrund. La comparaison entre les diagnostics d'Hans Asperger et ceux de cet établissement.
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/blog/300718/hans-asperger-national-socialisme-et-hygiene-de-la-race-dans-la-vienne-nazie-4
Hans Asperger dans les années d'après guerre. Conclusion de l'article d'Herwig Czech.
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/blog/010818/hans-asperger-national-socialisme-et-hygiene-de-la-race-dans-

Hans Asperger a-t-il activement aidé le programme d'euthanasie nazi?

Les éditeurs et les réviseurs de l'article d'Herwig Czech expliquent l'importance de son article, ainsi que celui d'Edith Sheffer, à partir d'archives en partie inédites. Le rôle de collaborateurs juifs d'Hans Asperger a été aussi mis en valeur. Tout cela permet désormais d'avoir une meilleure information sur l'apparition de l'autisme, ce qui était inconnu de Lorna Wing.

Hans Asperger, les nazis et l'autisme: une conversation à travers les neurologies

Un entretien entre Steve Silberman, auteur de "Neurotribes" et Maxfield Sparrow, autiste, sur le livre de Sheffer et l'article d'Herwig Czew.

Posté par jjdupuis à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Loi travail et handicap, Muriel Pénicaud nous dit tout Media expert handicap

 

Loi travail et handicap, Muriel Pénicaud nous dit tout Media expert handicap

La loi travail " Pour la liberté de choisir son avenir professionnel " a été définitivement adoptée par l'Assemblée Nationale le 1er août. Cette loi comporte un volet handicap très fort. La volonté du gouvernement était de faire bouger les choses en réformant les dispositifs existants et en renforçant les obligations des entreprises.

https://www.handirect.fr

 

Posté par jjdupuis à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

AESH : le retour du bac - Ecole et Handicap

 

AESH : le retour du bac - Ecole et Handicap

La nouveau décret sur le recrutement des AESH (décret 2018-666 du 27 juillet 2018) ne fait peut-être guère, finalement, que reprendre, mais avec raison, une disposition ancienne que la création des AESH avait fait passer aux oubliettes : la possibilité donnée aux titulaires du baccalauréat de postuler pour un poste d'AESH (Accompagnant des Elèves ...

https://ecole-et-handicap.fr

 

Posté par jjdupuis à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 août 2018

Hans Asperger, les nazis et l'autisme: une conversation à travers les neurologies

 

Hans Asperger, les nazis et l'autisme: une conversation à travers les neurologies

19 avril par Maxfield Sparrow et Steve Silberman À quel point Hans Asperger était-il complice des politiques eugénistes meurtrières du Troisième Reich dans son rôle de chef de la clinique des enfants de l'Université de Vienne dans les années 1930 et 1940?

https://blogs.mediapart.fr

 

Posté par jjdupuis à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'ingénierie pédagogique boostée par l'apport des neurosciences

 

L'ingénierie pédagogique boostée par l'apport des neurosciences

Tribune de Anne Ambrosini Grâce aux multiples découvertes réalisées dans le champ des neurosciences, ce que nous comprenons des approches et méthodes pédagogiques renforce ou renouvelle notre manière de concevoir et de déployer les dispositifs de formation. Quels sont les piliers de l'ingénierie pédagogique du 21e siècle et comment les intégrer dans nos pratiques ?

https://www-docendi-com.cdn.ampproject.org

 

Posté par jjdupuis à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Présentation de l'action gouvernementale sur le handicap 2017-2018

 

Présentation de l'action gouvernementale sur le handicap 2017-2018

En faisant du handicap une priorité du quinquennat, le gouvernement s'engage pour relever le défi d'une société inclusive et fraternelle, qui fait pleinement place à chacun et reconnait la richesse de la différence.

http://handicap.gouv.fr

 

Posté par jjdupuis à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,