article publié sur le site de la ville de Noisy-le-Grand


Une perspective du futur bâtiment vu depuis la coulée verte en cours d’aménagement.

À Noisy, la Ville s’engage pour ne pas laisser les personnes atteintes d’autisme et leur famille sans solution. Elle met à disposition un terrain pour la construction d’un foyer d’accueil médicalisé de 35 places, qui ouvrira en 2021.

Publié le 18 avril 2019

Le 2 avril avait lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, une maladie qui touche des milliers de familles en France. Des familles parfois sans solution pour leurs proches autistes et obligées de déménager en Belgique pour leur offrir un lieu d’accueil adapté.

« La Ville a souhaité répondre à la problématique de l’accueil des adultes atteints d’autisme en réservant un terrain lui appartenant pour la construction d’une structure adaptée. C’est un projet que la municipalité a défendu devant l’Agence régionale de santé avec l’association partenaire, le Gapas », explique Bellina Léon, adjointe au maire déléguée à la Santé et au Handicap.

Ainsi, un foyer d’accueil médicalisé de 35 places pour adultes, dont 5 places en accueil de jour, sera construit rue René-Navier. Ce projet est porté par le Gapas, qui gère 26 établissements spécialisés en France, et son financement est assuré notamment par l’Agence régionale de santé. Les travaux débuteront en 2020, rue René-Navier, pour une ouverture en 2021.

Information et orientation

« Le bâtiment a été conçu pour s’adapter aux spécificités de l’autisme, grâce à sa sobriété, mais aussi pour une bonne intégration dans le quartier, en collaboration avec la Ville de Noisy », précise Charly Chevalley, responsable qualité et développement au sein du Gapas. « L’objectif est aussi d’ouvrir ce foyer d’accueil sur la ville et d’offrir un nouveau service aux habitants face à une désertification médicale qui s’accélère, poursuit Bellina Léon. Les aidants familiaux seront associés à cette structure qui prévoit, en outre, la création d’un espace parental dédié à l’information et l’orientation sur l’autisme. Ce projet s’inscrit dans la continuité de notre travail d’inclusion des personnes handicapées dans la ville, et nous favoriserons leur participation aux différents dispositifs culturels, sportifs ou associatifs de Noisy. »