Voir la page Fb ... ci-après la traduction de quelques publications (jjd)

A Voice for Joshua

You will see on some of our posts. This was the genius idea from a friend and support group member Patience. She started this # after she had been told that only 12 families face the issues of aggression and self injurious behaviors in the state of Tennessee.

https://www.facebook.com

 

"Je tiens à dire merci à Jill Escher ; présidente du conseil national sur l'autisme sévère, pour son intérêt pour l'histoire de Joshua et pour le partage de son histoire !

(...)

#Authenticawareness comprend le fait de voir un système de soins de crise terriblement peu préparé pour répondre aux besoins de nombreuses familles vivant avec un autisme sévère. Voici une histoire d'un père dans le Tennessee.

(...)

Vous verrez #morethan12 sur quelques-unes de nos publications. C'était l'idée de génie de la patience d'un ami et d'un membre du groupe de soutien. Elle a commencé ça #après qu'on lui ait dit que seulement 12 familles sont confrontées à des problèmes d'agression et de comportements auto-Dommageables dans l'état du Tennessee. On nous l'a aussi dit lors d'une conférence téléphonique avec un sénateur de l'état, quand un employé pour un programme d'état a dit au sénateur que cela n'arrive qu'à 12 familles.

Ça ne prend pas longtemps après avoir ajouté deux et deux ensemble que vous trouvez que c'est grossièrement inexact et je vais aller jusqu'à dire que c'est un mensonge pur et simple. Quand Josh attendait aux urgences pour une place de traitement à ouvrir, on a dit à notre famille qu'il y avait 14 familles qui attendaient aux urgences à vanderbilt qui attendait une ouverture dans un centre de traitement aussi.

Nos familles ne se taisent plus ! Il y a beaucoup de familles qui font face à ces problèmes et nous exigeons de l'action ! Demandez à vous-même, s'il n'y a que quelques familles qui font face à ces problèmes, alors pourquoi les installations de traitement ont-elles des listes d'attente qui peuvent être de plusieurs années ? C'est le moment de s'adresser à ça !"