NB Elise a passé quelques jours au CEAA en janvier 2015. Excellent souvenir ... Mais impossible de faire évoluer "l'environnement" à son retour malgré les recommandations et nous avons du changer d'établissement (Jean-Jacques Dupuis)

Lundi 9 décembre 2019 à 2:19 -
Par , France Bleu Poitou

A Niort, l'hôpital dispose d'une structure unique en son genre, le CEAA, le centre expertise autisme adultes. Il propose de l'accueil pour les cas les plus sévères mais aussi du diagnostic.

Dominique Fiard, psychiatre, est responsable de l'Institut du handicap psychique dont fait partie le Centre expertise autisme adultesDominique Fiard, psychiatre, est responsable de l'Institut du handicap psychique dont fait partie le Centre expertise autisme adultes © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

Les angles de murs des chambres sont recouverts de mousse pour éviter que les autistes ne se blessent. Dans les couloirs, des panneaux indiquent les placards où se trouvent les extincteurs "parce que parfois ils peuvent voler", raconte Dominique Fiard, psychiatre, responsable de l'Institut du handicap psychique dont fait partie le Centre expertise autisme adultes (CEAA), à Niort, dans les Deux-Sèvres.

Le CEAA peut faire de l'accueil au long court ou de jour et de l'accueil de situations complexes. "On tourne sur trois-quatre lits. Après ce sont des personnes qui sont là parce n'elles n'ont pas d'autres issues et peuvent poser des difficultés à leur famille ou aux soignants habituels", précise le spécialiste.

Assez de structures ?

Pour Dominique Fiard, depuis 2003 et le rapport Chossy, la prise en charge de l'autisme "s'est bien améliorée. Il y a un énorme effort des instances depuis dix-douze ans avec plusieurs plans et un effort particulier pour les adultes. On pourrait imaginer que ce n'est jamais suffisant, on peut toujours faire mieux mais les progrès sont considérables".

Si la qualité de la prise en charge est plus satisfaisante, il y a quand même encore un manque de places estime de son côté le président de l'association Autisme Deux-Sèvres, Jean-Marie Baudouin. "Alors il y en a qui ont de la chance comme mon fils qui est à la maison pour l'autisme de Saint-Martin-lès-Melle. Il y a en général une voire deux MPA par département. Ce n'est pas forcément créer de nouvelles unités. Nous, on pense qu'on pourrait faire des extensions".

Un rôle de diagnostic

A Niort, le Centre expertise autisme adultes joue aussi un rôle unique dans le diagnostic. Les besoins sont importants. "On est sur 75.000 autistes adultes diagnostiqués en France. Il y en a cinq ou six fois plus qui ne sont pas diagnostiqués", précise Jean-Marie Baudouin. La liste d'attente au CEAA est longue. "On doit être à une centaine de personnes avec des délais qui sont trop longs. Ils peuvent aller au delà d'une année", indique Dominique Fiard avec tout de même des possibilités de répondre aux situations d'urgence.