article publié dans la Nouvelle République

Publié le 13/12/2019 à 06:25 | Mis à jour le 13/12/2019 à 16:54

Le projet dessiné par l’Atelier RVL chercher à préserver le style années 50.

Le projet dessiné par l’Atelier RVL cherche à préserver le style années 50.
© (Atelier RVL/Document non contractuel)

Libéré par La Poste en 2010, le bâtiment de l’avenue Grammont abritera des logements, dont une partie pour de jeunes adultes autistes. Livraison fin 2021.

Neuf ans déjà que La Poste a quitté son local du 153 de l’avenue Grammont qu’elle louait à la ville. Neuf ans aussi que le bâtiment des années 50 n’accueille plus aucune activité ou logement.
En 2013, un premier projet de pole médical avec SOS Médecins, SOS Kiné, un laboratoire, une maison médicale de garde tourangelle avait été envisagé. Sans aller au bout.
Propriétaire des lieux depuis la fin 2015, la Ligeris (1) vient de présenter un nouveau programme de réhabilitation du bâtiment positionné à l’angle de l’avenue Grammont et de la rue Molière.
Sur les 1.500 m2 de surface, le bailleur prévoit la création de 23 appartements intermédiaires plutôt réservés aux étudiants, tous meublés (21 T1 bis, 1 T4 et 1 T5 en colocation au 5e et dernier étage) et six logements destinés à l’association Alva (2) pour l’hébergement de jeunes adultes autistes (lire par ailleurs).
L’aménagement de deux places de parking, de 234 m2 de locaux tertiaires (laverie, local vélo, espaces de vie et de travail partagés pour les étudiants), d’un jardin, d’un ascenseur complètent cette opération menée par les architectes de L’Atelier RVL et dont le budget avoisine les 3,5 millions d’euros.
Entrées séparées Dans sa présentation, ce dernier a cherché à conserver l’allure d’un bâtiment des années 50, notamment le bandeau des trois baies dans l’angle, et à mettre en valeur la cage d’escalier existante. Il a fallu tenir compte des normes des bâtiments de France, du plan de prévention du risque inondation et des demandes de l’association Alva : ainsi deux entrées bien séparées, l’une pour les étudiants côté rue Molière, l’autre pour les résidants Alva côté avenue Grammont, seront aménagées.
Les travaux de curage ont débuté et dureront jusqu’à la fin février. Place, ensuite, à l’aménagement intérieur pour une livraison attendue à la fin 2021.
(1) A l’époque, la Semivit rachète. Après avoir fusionné avec La Tourangelle immobilier cette année, la Semivit a donné naissance à Ligeris. (2) Accompagnement au long de la vie pour personnes avec autisme et troubles apparentés.

Vue de la Poste de Grammont le 2 décembre 1954, jour de son inauguration.

Vue de la Poste de Grammont le 2 décembre 1954, jour de son inauguration.
© Archives NR

On peut constater que le projet architectural du nouveau bâtiment respecte en grande partie la construction initiale. Conçu par l’architecte de la ville, M. Almaric, le bâtiment fut bâti entre 1952 et 1954. Coût de l’opération, supportée par les indemnités des dommages de guerre : 58,7 millions de francs. Il a également accueilli des bains douches, une consultation pour nourrissons, un logement de concierge et 8 logements.