Près de 70 % des enfants autistes n'ont pas de déficience intellectuelle grave

Pas simple d'avoir une photographie précise du nombre de personnes touchées par l'autisme. Le manque de données était une critique récurrente faite par le rapport de l'inspection générale des affaires sociales (Igas) de 2016, piloté par Claire Compagnon, aujourd'hui déléguée interministérielle chargée de la mise en œuvre de la stratégie nationale pour l'autisme au sein des troubles du neurodéveloppement, lancée par le gouvernement en avril 2018.

https://www.lemonde.fr