21 octobre 2011

article publié sur le site evous le 10 octobre 2011

3ème salon HANDICAP et EMPLOI le 3 novembre 2011 à Magny le Hongre

De gré Diversité organise la 3émé édition du salon Handicap et Emploi sur Marne la Vallée autour du handicap mental.

Le salon Handicap & Emploi en Seine-et-Marne, est organisé conjointement par IPE 77 et de gré Diversité. Il s’agit d’un événement exclusif s’adressant pour la 1ère fois autant aux personnes handicapés qu’aux dirigeants d’entreprises, permettant ainsi à ces deux publics de se retrouver simultanément afin de se connaitre et rapprocher l’offre à la demande.

L’association de gré Diversité a réuni pour ce salon ses partenaires :

Conforama - L’Oréal Cosmetic Active - AG2R La Mondiale - DisneyLand Paris - BUT - Les AGEFOS - MC Donald , et bien d’autres enseignes.

Les thèmes abordés cette année lors des conférences sur le handicap mental :

-  Pourquoi craint-on le handicap mental ;

-  Pourquoi les handicapés mentaux sont-ils généralement employés uniquement en ESAT ?

- Comment travailler avec des personnes handicapées ?

- Comment se cotoyer, comment communiquer ?

Des témoignages de réussite d’intégration de chef d’entreprise et de salariés handicapés.

Télécharger votre invitation en PDF :

PDF - 3.7 Mo

Pour plus d’informations : nous contacter.

Pour la troisième année consécutive, M. Philippe STREIF ancien pilote de Formule 1, conseiller technique handicap à la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routière est parrain de la journée.

Posté par jjdupuis à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


20 octobre 2011

article publié sur le site du GESAT

Le 1er salon du secteur protégé et adapté de Paris Ile de France, les 8 et 9 novembre au 104

du mardi 08 novembre 2011 au mercredi 09 novembre 2011Le 1er salon du secteur protégé et adapté de Paris Ile de France, les 8 et 9 novembre au 104

Dans une volonté de promouvoir le travail des personnes en situation de handicap et l'ensemble du secteur protégé et adapté, la Mairie de Paris, le GESAT ainsi que les regroupements d'ESAT et EA  de Paris et d'Ile de france (ADCP, UNEA, ADCCAT 94, Collectif 91,...), ont décidé d'organiser le premier Salon du secteur protégé et adapté, à Paris, les 8 et 9 novembre 2011.

Les entreprises et collectivités publiques (à partir de 20 salariés) sont aujourd'hui en devoir d'employer 6% de personnes en situation de handicap, pourcentage dans lequel la sous-traitance peut s'inscrire (emploi indirect). Il est donc nécessaire de permettre aux entreprises privées et publiques de développer cette pratique à l'encontre des ESAT et EA, en suscitant des échanges professionnels et en favorisant des débouchés dans le cadre de ce salon.

Ce secteur regroupe sur le seul territoire francilien plus de 248 structures employant près de 20 000 salariés en situation de handicap (189 ESAT + 59 EA), dont 50 établissements et 3 000 salariés à Paris.

La mise en place de ce salon s'inscrit dans une réelle volonté pédagogique de changer l'image de marque du secteur protégé et adapté, aujourd'hui méconnu et peu considéré, s'adressant aux professionnels, mais aussi au grand public parisien et francilien. Nous souhaitons susciter auprès de ces publics un changement de regard radical sur les travailleurs en situation de handicap travaillant au sein des ESAT et EA.

Concrètement ce 1er Salon vise à :

  • Valoriser les compétences des personnes en situation de handicap travaillant au sein des ESAT et EA.
  • Accroitre la notoriété et la visibilité du secteur protégé et adapté.
  • Changer le regard sur la qualité des prestations et services du secteur protégé et adapté.
  • Présenter l'offre du secteur protégé et adapté dans sa dimension économique et professionnelle.
  • Créer un évènement générateur d'échanges et d'opportunités de nouveaux débouchés économiques pour les ESAT et EA du territoire francilien.

Date :

8 et 9 novembre 2011 (mardi et mercredi) pendant le Mois de l'ESS et le Mois Extraordinaire initié par la Mairie de Paris.

Lieu :

Le 104 à Paris (19ème arrondissement)
Espace culturel et évènementiel nouveau, original et attractif, répondant parfaitement aux normes d'accessibilité.

http://www.reseau-gesat.com/Travail-handicap/Agenda/Le-1er-salon-du-secteur-protege-et-adapte-de-Paris-Ile-de-France-les-8-et-9-novembre-au-104,i1222.html

Posté par jjdupuis à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le CRAIF organise une journée d’étude sur les Situations complexes en autisme et Troubles Envahissants du Développement

en partenariat avec les Unités Mobiles Inter-départementales (UMI) (rappel)

Cette journée aura lieu le 16 novembre 2011 à l’espace Reuilly (75012).

Elle est ouverte aux professionnels du secteur sanitaire, médico-social, de l’éducation nationale et des MDPH, aux personnes autistes, aux familles.
Accès gratuit, réservé aux personnes préalablement inscrites.

Contact pour les inscriptions : Catherine CHEVALIER, secrétaire de direction du CRAIF, courriel : contact@craif.org, tél. : 01 49 28 54 21.
Un formulaire d’inscription en ligne sera disponible sur le site du CRAIF au cours du mois de septembre.

http://www.craif.org/actualite-44-138-journee-d-etude-sur-les-situations-complexes-en-autisme-et-troubles-envahissants-du-developpement.html

Posté par jjdupuis à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 octobre 2011

le groupe PERCUJAM a animé les journées portes ouvertes de l'ILVM Saint Mandé le 21 septembre 2011

Ici en concert à La Villette :

 

Ambiance super !!! Le public a été conquis ... Lisou a beaucoup dansé !

A noter la participation de Marc André Cratère, triple champion d'Europe d'escrime handisport et champion du monde d'épée par équipe qui a fait des démonstrations. Un sportif de haut niveau qui a pu découvrie la structure et avec lequel j'ai pu échanger quelques mots ...

http://www.ilvm.fr/actualites-ilvm/85-portes-ouvertes-2011-mercredi-21-septembre-2011

Posté par jjdupuis à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 octobre 2011

article publié dans Les Echos le 3 octobre 2011

03/10 | 07:00 | Vincent Collen

Près de 1 million de bénéficiaires de l'allocation aux handicapés

Le nombre de bénéficiaires de l'AAH progresse en raison des revalorisations de la prestation. Le coût atteindra 7,5 milliards d'euros en 2012.

La progression aura été régulière tout au long du quinquennat. Le nombre de bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) devrait encore croître de 2,5 % l'an prochain, prévoit le gouvernement, ce qui le porterait à 944.000 en moyenne sur l'année 2012. Soit 136.000 de plus qu'en 2007.

Comment expliquer une progression aussi rapide ? Heureusement pas par l'explosion du han-dicap. Outre des causes démographiques - la croissance de la population générale -, cette tendance s'explique principalement par la revalorisation régulière de cette allocation, une promesse de Nicolas Sarkozy. Au total, la hausse aura été de 25 % en cinq ans. L'AAH se cumulant avec les ressources personnelles de l'intéressé dans la limite d'un plafond (743,62 euros par mois actuellement), plus elle est revalorisée, plus le nombre de bénéficiaires se retrouvant en dessous du plafond augmente, mécaniquement. La prochaine hausse interviendra le 1 er avril (759,98 euros), et une autre augmentation est programmée pour le 1 er septembre (776,59 euros). Un montant que les associations jugent néanmoins trop faible.

Autre explication avancée par le gouvernement l'an dernier : un effet crise. Si le conjoint de la personne handicapée subit une perte de revenus (parce qu'il est au chômage par exemple), celle-ci peut devenir éligible à l'AAH, car c'est l'ensemble des revenus du foyer qui est pris en compte pour l'attribution de l'allocation.

Au final, la population bénéficiaire augmente de près de 4 % par an. Les dépenses consacrées à l'AAH progressent encore plus vite. En 2012, elles devraient dépasser 7,5 milliards d'euros, presque 8 % de plus qu'en 2011. Depuis le 1 er janvier, le gouvernement a pourtant durci les conditions d'accès à l'AAH, suscitant de sévères critiques des associations. Les ressources prises en compte pour déterminer le droit à la prestation sont désormais révisées non plus chaque année mais chaque trimestre. Et les règles de cumul entre l'allocation et les revenus d'activité ont été simplifiées. Mais ces deux mesures généreront une économie de seulement 31 millions en 2012, prévoit Bercy.

VINCENT COLLEN, Les Echos

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201670848779-pres-de-1-million-de-beneficiaires-de-l-allocation-aux-handicapes-227470.php

Posté par jjdupuis à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


03 octobre 2011

le 8 octobre 2011 est la 1ère journée nationale de l'accessibilité

Pour en savoir davantage sur la journée http://informations.handicap.fr/art-news-handicap-2011-737-4245.php

Signalons deux rendez-vous qui peuvent vous intéresser :

A l’occasion de la parution aux éditions Albin Michel de

 

                     “Le Garçon de la lune” de Ian Brown

                  (L’amour d’un père pour son fils handicapé)

                                Préface de Jean Vanier

 

                     et de “Tous fragiles, tous humains”

avec les contributions de Marie-Hélène Boucand, Jean-Paul Delevoye,

Guillaume de Fonclare, Bruno Frappat, Julia Kristeva, Michela Marzano,

Jean-Marie Petitclerc, Bruno Tardieu et Jean Vanier.

                   Ouvrage publié sous la direction d’Erik Pillet.

 

Venez rencontrer Jean Vanier et Ian Brown, le jeudi 6 octobre à 19h

  au Centre Culturel Canadien, 5 rue de Constantine Paris VIIème

                              (Métro et RER Invalides)

 

Et retrouvez Ian Brown et d’autres intervenants pour une rencontre

            débat autour du handicap, le samedi 8 octobre à 16h

à l’Espace Daniel-Sorano, 16 rue Charles Pathé 94300 Vincennes

              (Métro Château de Vincennes et RER Vincennes)

     dans le cadre de la journée organisée par les Papillons Blancs

 

Pour plus d’informations sur ces deux ouvrages, veuillez consulter ce lien

Posté par jjdupuis à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 octobre 2011

communiqué de presse publié sur le site de l'Elysée

Entretien avec des associations de personnes handicapées sur la scolarisation des enfants handicapés

Le président de la République, recevra, lundi 3 octobre 2011 à 11h00, au Palais de l'Elysée, les représentants des neuf associations porte-parole du Comité d'entente des associations représentatives de personnes handicapées et de parents d'enfants handicapés, en présence de M. Luc CHATEL, ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, de Mme Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale et de Mme Marie-Anne MONTCHAMP, secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale.

La réunion permettra de dresser un bilan partagé de la scolarisation des enfants en situation de handicap lors de la rentrée scolaire 2011, au regard des objectifs que le président de la République avait fixés lors de la Conférence nationale du handicap du 8 juin dernier.

http://www.elysee.fr/president/les-actualites/communiques-de-presse/2011/entretien-avec-des-associations-de-personnes.12124.html

Posté par jjdupuis à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2011

article publié dans Elle le 22 septembre 2011

AUTISME : « LA FRANCE A QUARANTE ANS DE RETARD »

Autisme la France a quarante ans de retard

Monica Belluci, Sandrine Bonnaire, Francis Perrin…. Une  vingtaine de personnalités ont déjà signé la pétition de l’association  Paroles de femmes qui réclame une meilleure intégration scolaire des  enfants autistes. Le problème n’est pas nouveau… En 2004, la  France a  déjà été condamnée par le Conseil de l’Europe pour « maltraitance ». En  cause ? Le peu de structures adaptées pour ces enfants et des  accompagnantes de vie scolaire (AVS) pas suffisamment formées. Mais sept  ans après, rien n’a changé. Olivia Cattan, qui dirige Paroles de  femmes, est maman d’un petit garçon de cinq ans atteint de ce trouble.  Elle nous explique sa démarche.

 

Pourquoi avoir lancé cette pétition ?
 Pour sensibiliser le Président de la République sur la question  de la prise en charge des enfants autistes en France qui, aujourd’hui,  est une honte pour notre pays. Il y a des moyens de scolarisation, mais  cela reste très coûteux. Certaines femmes divorcées ou en situation de  précarité ne peuvent pas payer. Les conséquences sont alors dramatiques  pour les enfants. Sans école et un minimum de socialisation, il n’y a  aucune amélioration possible. La formation des accompagnantes de vie  scolaire (AVS) est aussi à revoir. Elles sont formées au handicap en  général, et non à l’autisme. Or, c’est une maladie complexe qu’il faut  apprendre à connaître. Quant aux méthodes pratiquées pour traiter  l’autisme (l’ABA, le TEACH, le PECS, Padovan, Feuirstein), la France a  bien quarante ans de retard par rapport au Canada, la Suisse ou encore  la Belgique. À l’étranger, on s’est aperçu qu’il fallait scolariser,  socialiser et stimuler l’enfant. Ce dernier point est essentiel,  pourtant, il n’est pas pris en compte en France.

Quelles sont vos attentes ?
 On réclame une véritable formation des AVS sur l’autisme mais  aussi des directeurs d’établissements scolaires et des professeurs des  écoles qui, parfois, font preuve de maladresse avec les parents. Il  n’est pas rare de s’entendre dire que notre présence à l’école n’aide  pas nos enfants à aller mieux… Alors qu’on demande simplement de pouvoir  remplacer les AVS en cas d’absence ! Il faudrait également la mise en  place de vrais centres d’accueil avec suffisamment de places. Les  enfants y seraient alors scolarisés le matin et stimulés l’après-midi.  On attend bien sûr des psychanalystes qu’ils s’ouvrent enfin aux  méthodes anglo-saxonnes qu’ils refusent d’appliquer sous prétexte que  leur efficacité n’a pas été prouvée scientifiquement. Or, de nombreux  parents affirment le contraire ! Moi, la première. En trois semaines,  grâce à la méthode Feuirstein, mon fils est passé de quatre mots à six  cents mots…

En tant que maman d’un enfant de cinq ans atteint de ce  trouble, quel combat menez-vous au quotidien ?
 Pour cette rentrée, le plus dur a été de scolariser mon fils et  de trouver une AVS. Mais l’année ne s’annonce pas simple. Elle m’a déjà  annoncé une semaine d’absence pour cause de formation. Un laps de temps  où mon fils n’ira pas à l’école. Sauf, si l’Education nationale accepte  que je l’accompagne. Ce n’est donc pas gagné… Quant à l’inscription au  sport, là aussi, le combat est rude. De nombreux clubs refusent  d’accueillir des enfants autistes parce qu’ils ne savent pas gérer ce  genre de troubles.  Nous, parents, nous nous battons pour inscrire nos  enfants dans une équipe « normale », avec des enfants dits « normaux »  pour les sociabiliser. Les autistes ne sont pas débiles, ils ont une  capacité d’apprentissage énorme.

À quelques mois des présidentielles, y a-t-il une volonté  politique de s’emparer du sujet ?
 J’espère que les candidats à la présidentielle vont s’emparer du sujet.  J’attends d’eux qu’ils cassent ce système qui ne convient pas à nos  enfants. Notre pétition a déjà reçu les soutiens de François Hollande et  Arnaud Montebourg, mais, étonnamment, pas celui de Martine Aubry. Il  s’agit d’un problème qui concerne de nombreuses familles car un enfant  sur 1000 est diagnostiqué autiste. Le système d’accueil actuel est une  honte pour notre pays. D’ailleurs, beaucoup de parents ont exprimé leur  ras-le-bol en s’expatriant en Belgique, en Suisse ou au Canada. Ces  familles partent pour chercher une véritable scolarisation et  l’application des méthodes anglo-saxonnes qui permettent aux enfants  d’acquérir un langage, de suivre une scolarisation et de soigner les  troubles sensoriels.

Propos recueillis par Sabrina Pons Le 22/09/2011

http://www.elle.fr/Maman/News/Autisme-la-France-a-quarante-ans-de-retard-1728442

La pétition
http://www.petitionenligne.fr/petition/dis-maman-cest-quand-quon-va-a-lecole/1645

Posté par jjdupuis à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2011

C'est le week-end détendons nous - hommage aux Mères crocodiles !

Posté par jjdupuis à 02:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2011

article paru sur le site du CRAIF (Centre de Ressources Autisme Ile-de-France le 14 septembre 2011

Appel à projet pour la mise en place d’un centre de diagnostic et d’évaluation autisme pour adultes en Ile-de-France

14/09/2011
Dans le cadre du financement des différents plans et mesures de santé publique, la circulaire de la DGOS relative à la campagne tarifaire 2011 des établissements de santé poursuit l’appui financier de certains objectifs du plan autisme 2008-2010.

A ce titre, l’ARS Ile-de-France a souhaité soutenir la mise en place d’un centre de diagnostic et d’évaluation autisme pour adultes (CDEAA).

Un appel à projet est lancé. Les projets doivent être remis au plus tard pour le 31 octobre 2011. La sélection des projets aura lieu mi-novembre.

Consulter l’appel à projet et le cahier des charges

http://www.craif.org/actualite-45-153-appel-a-projet-pour-la-mise-en-place-d-un-centre-de-diagnostic-et-d-evaluation-autisme-pour-adultes-en-ile-de-france.html

Posté par jjdupuis à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,