13 mars 2019

Troubles du spectre de l'autisme - Le site du CHU SAINTE-JUSTINE vous informe

 

Troubles du spectre de l''autisme : TSA

Mot(s)-clé(s) Autisme Syndrome d'Asperger TED TSA Troubles envahissants du développement Autisme au quotidien est une série web qui porte un regard différent sur l'autisme et les troubles du spectre de l'autisme (TSA) en général. Animées par Patricia Paquin, elle-même mère d'un enfant touché par un TSA, ces capsules consistent en une série d'entrevues avec des parents d'enfants autistes et des spécialistes en TSA du CHU Sainte-Justine.

https://www.chusj.org

 

Posté par jjdupuis à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Magazine INSERM -> Activité physique : Pourquoi bouger ?

 

Inserm, le magazine n°41 : Activité physique, pourquoi bouger ? / Actualités

Comment l'activité physique contribue-t-elle à notre santé ? Quels sont les processus biologiques et physiologiques impliqués ? Autant de questions auxquelles répond le Grand angle du magazine de l'Inserm. Les travaux des chercheurs de l'Institut sont unanimes : le corps ne s'use que si on ne s'en sert pas !

http://www.grand-ouest.inserm.fr

 

Posté par jjdupuis à 03:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Brochure sympa -> L'autisme en image

=> cliquer sur l'image pour accéder à la brochure

- Document réalisé par l'association "Sur le chemin des écoliers" -

autisme expliqué aux enfants

Posté par jjdupuis à 03:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2019

Autisme : des experts au chevet des professionnels

article publié dans la Nouvelle République

Publié le 11/03/2019 à 04:55 | Mis à jour le 11/03/2019 à 04:55

autisme des expertsMédecins, psychologues, éducateurs et professionnels de la petite enfance de tous horizons étaient réunis, mercredi, au siège de l’Adapei, pour découvrir cette nouvelle formation.
© Photo NR

Une “ équipe support mobile ”, formée pendant dix-huit mois, dispensera informations et conseils aux personnes accompagnant des autistes de tous âges.

Ils travaillent dans l’enseignement, le secteur libéral, sanitaire ou médico-social… En tout, soixante et un professionnels en contacts réguliers avec des personnes présentant des troubles du spectre autistique (TSA) étaient invités, mercredi, au siège de l’Adapei, à la présentation d’un nouveau parcours de formation mis en place par l’Agence régionale de santé (ARS), qui leur est dédié.

Prise en charge par l’ARS
« L’idée de cette formation est née du groupe départemental de coordination Autisme 36, piloté par l’ARS et constitué d’acteurs de terrain qui ont identifié des besoins », explique Élodie Fougeray, responsable de l’unité Personnes handicapées à l’ARS. En effet, que ce soit pour des difficultés de diagnostic ou d’accès aux soins, les familles et les aidants sont souvent confrontés à une errance dans les parcours de soins et d’orientation.

Autisme 36 veut donc créer une « équipe support mobile », à vocation départementale, pour « dispenser de l’information et des conseils de premier niveau dans le but de diffuser des bonnes pratiques ». Pour constituer cette équipe, « un partage de connaissances et la construction d’une culture commune » sont nécessaires. D’autant qu’il existe plusieurs méthodes d’accompagnement concernant l’autisme. « L’organisme de formation choisi, Formavision, est spécialisé dans deux méthodes psycho-éducatives, TEACCH et ABA, précise Max Lefrère, directeur de la Maison des oiseaux de La Châtre. Il ne s’agit pas de prise en charge, mais d’un enseignement, basé sur une évaluation, un projet personnalisé et un apprentissage par étapes ».

Pendant cette formation de dix-huit mois, dispensée à raison de deux ou trois jours par mois par « six ou sept experts dans le domaine de l’évaluation et de la supervision », assure Florence Bouy, directrice de Formavision, les soixante et un stagiaires seront répartis en deux groupes, « experts » et « novices ». Le premier s’adresse à vingt-quatre personnes déjà formées aux techniques comportementales et durera 19 jours, dont 9 en coaching. Le second s’adresse à 37 personnes désireuses d’acquérir les bases de différentes techniques et durera 14 jours, dont 4 en coaching. A noter que le coût de cette formation – 45.000 € pour la première année ; 20.000 €, pour la seconde – est pris en charge par l’ARS.
« L’idée est de mettre à disposition des professionnels une boîte à outils très complète dans laquelle ils pourront piocher, résume Marie-Lucile Calmette, présidente de l’association A Tire d’aile, dont dépend La Maison des oiseaux. Et qu’ils puissent se tester sur des cas concrets entre chaque session. »

Posté par jjdupuis à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Un projet de recherche inédit pour percer les secrets de l'autisme

 

Un projet de recherche inédit pour percer les secrets de l'autisme

Le CHU a lancé un vaste programme de recherche, qui consiste à suivre une cohorte de 800 enfants et adolescents, âgés de 2 à 16 ans, qui présentent des troubles du spectre autistique. Pendant six ans, chaque patient sera suivi par une équipe de cliniciens et de chercheurs pluridisciplinaires.

https://www.20minutes.fr

 

Posté par jjdupuis à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Le handicap numéro 1 des discriminations en 2018

article publié sur Handicap.fr

Le handicap toujours en tête des discriminations en France, pour la 2ème année consécutive. C'est ce que révèle le rapport 2018 du Défenseur des droits.

12 mars 2019 • Par Handicap.fr / Emmanuelle Dal'Secco

 

Illustration article

Triste podium pour le handicap qui, pour la deuxième année consécutive, arrive en tête des discriminations en France. Jacques Toubon, Défenseur des droits, rend public son rapport d'activité 2018 le 12 mars 2019 (en lien ci-dessous).

Number one : le handicap !

Le handicap (22,8%) reste en tête des critères invoqués dans les 5 361 dossiers portant sur la discrimination. Il s'agit surtout de prestations supprimées de manière arbitraire, de refus de prises en charge complémentaires ou d'absence d'aménagements raisonnables… Il arrive devant l'origine (14,9%) et l'état de santé (10,5%). Les critères du sexe, de la situation de famille et de la grossesse, presque totalement mobilisés par des femmes, représentent au total 13 % des dossiers de discrimination. L'emploi demeure le premier domaine concerné par des discriminations qui interviennent à l'embauche et tout au long de la carrière. Compétent depuis 2017 pour orienter et protéger les lanceurs d'alerte, le Défenseur des droits a, par ailleurs, été saisi par 155 personnes se prévalant de ce statut. Dans 85 % des cas, elles visent des faits dont elles ont eu connaissance dans le cadre de leur travail.

Les enfants handicapés aussi

Le Défenseur des enfants a, de son côté, reçu 3 029 dossiers, soit + 2,4% de plus qu'en 2017. La protection de l'enfance (24,8%) et le droit à l'éducation (24%) demeurent les deux premiers motifs de réclamations mais il constate une hausse des réclamations visant la situation des enfants malades et handicapés (18,4%) et des mineurs étrangers (12,3%). 2019 sera l'année du trentième anniversaire de la signature de la Convention Internationale des droits de l'enfant.

Au total, en 2018, l'institution a reçu 95 836 dossiers de réclamations soit une augmentation de plus de 6% par rapport à 2017 et de 13% sur les deux dernières années. 80% des règlements amiables engagés ont abouti favorablement.

Posté par jjdupuis à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le suicide chez les personnes autistes : une étude sur 20 ans

 

Le suicide chez les personnes autistes : une étude sur 20 ans

Cet article est un résumé de l'étude A 20-Year Study of Suicide Death in a State wide Autism Population, Autism Res. 2019 Jan 21. Dans la population générale, le suicide se produit plus souvent chez les hommes que chez les femmes, avec un ratio de 3.5 pour 1 (NIMH, 2018) et les femmes ont également tendance à utiliser des méthodes de suicide moins violentes que les hommes (Ajdacic-Gross et al., 2008).

http://comprendrelautisme.com

 

Posté par jjdupuis à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Data Aspergers : une formation pilote en France

 

Data Aspergers : une formation pilote en France

En 2020, 900 000 postes dans le secteur des data seront vacants, en France, prédisent différentes études prospectives. Or, 75 % au moins des personnes atteintes du syndrome d'Asperger ne travaillent pas ou occupent un poste en inadéquation avec leur potentiel (voir encadré).

https://www.grenoble-em.com

 

Posté par jjdupuis à 09:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Mon thérapeute est un cheval

article publié dans La Terre.ca

La directrice du Centre d’équithérapie La Remontée, Hélène Caron, avec une jument de 14 ans prénommée Vie. Crédit photo : Maurice Gagnon

La directrice du Centre d’équithérapie La Remontée, Hélène Caron, avec une jument de 14 ans prénommée Vie. Crédit photo : Maurice Gagnon

SAINT-JEAN-PORT-JOLI — L’équitation thérapeutique et la participation aux différentes étapes de l’entretien du cheval peuvent améliorer l’estime de soi, la confiance en soi et l’autonomie, en plus de permettre l’acquisition de nombreuses habiletés. Elle peut notamment avoir des effets très positifs sur des personnes autistes, déficientes intellectuelles ou ayant des difficultés d’apprentissage, croit Hélène Caron, directrice du Centre d’équithérapie La Remontée, à Saint-Jean-Port-Joli.

Le Centre d’équithérapie La Remontée offre un parcours équestre multisensoriel. Crédit photo : Courtoisie d’Hélène Caron

Le Centre d’équithérapie La Remontée offre un parcours équestre multisensoriel. Crédit photo : Courtoisie d’Hélène Caron

« Le cheval nous aide à ouvrir notre cœur et à nous sentir mieux dans notre tête et mieux dans notre corps. » Cette phrase inscrite sur un dépliant du Centre résume les bienfaits que peut apporter le cheval aux gens qui ont des besoins particuliers. Le Centre accueille des groupes de tous âges, autant des jeunes que des adultes. « Notre plus vieux participant avait 89 ans », souligne Mme Caron. « La majorité des clients sont là pour l’éducation thérapeutique. C’est notre mission première, mais d’autres personnes viennent pour l’équitation régulière », dit-elle.

Baromètre à émotions

« On ne peut pas mentir au cheval. C’est un baromètre à émotions », explique en outre Mme Caron. En observant -l’attitude de la bête, l’intervenant peut décoder l’état intérieur du cavalier. Pour cela, il est essentiel de bien connaître le comportement de l’animal et les réactions possibles des clients afin que l’expérience soit optimale, poursuit-elle. « Le cheval permet de traiter simultanément différentes problématiques sans que le patient ait l’impression de travailler », ajoute Mme Caron.

Pour communiquer avec un cheval, il faut demeurer calme et lui donner des consignes claires. Le jeune impulsif apprendra notamment par l’équithérapie à transposer cette façon de faire pour améliorer ses relations avec les autres élèves à l’école. Des participants repliés sur eux-mêmes apprendront à exprimer leurs émotions avec des mots en les confiant au cheval, note la directrice de La Remontée. Chacun y trouve son compte.

Si un enfant est suivi par un professionnel, par exemple un orthophoniste, l’équithérapie agira de manière complémentaire, précise Mme Caron.

Depuis l’été dernier, La Remontée a aménagé un sentier équestre multisensoriel d’une dizaine de stations permettant de stimuler tous les sens de l’enfant par le biais d’activités ludiques et interactives. « Nous sommes les premiers au Québec à proposer un tel sentier », affirme Mme Caron.

Depuis son ouverture en 2011, le Centre s’est doté des installations dont elle avait besoin et de sept chevaux d’expérience, calmes, patients et tolérants, habitués à toutes sortes de situations. Le manège intérieur peut accueillir jusqu’à cinq chevaux en même temps. « On souhaite maintenant offrir les bienfaits de l’équitation et de l’équitation thérapeutique au plus grand nombre de gens possible », poursuit Mme Caron.

Reconnu comme un organisme à but non lucratif de bienfaisance par le réseau de la santé et des services sociaux, le Centre est toujours à la recherche de bénévoles pour accompagner sa clientèle.

La Remontée est accréditée par Cheval Québec et par l’Association canadienne d’équitation thérapeutique.

Posté par jjdupuis à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,