05 août 2015

Actions de défense -> Sauvons la prise en charge de qualité pour les enfants autistes

 

logo vaincre l'autisme

article publié sur le site de Vaincre l'Autisme

                                                          

Dans le cadre de notre action pour l'innovation en matière de prise en charge de l'autisme en France et suite :

1) aux condamnations de l'Etat français sur ses carences en matière de prise en charge, sur l'absence de priorités éducatives, sur l'exil en Belgique qui a pour conséquence l'éloignement des enfants autistes de leurs familles;

2) à la décision de l'ARS Midi-Pyrénées sous pression du Ministère de Tutelle de ne pas renouveler l'autorisation de FuturoSchool Toulouse (Unité d'évaluation, d'intervention et de guidance parentale en d'autisme);

Cette page est ouverte afin de centraliser toutes les informations liées à la naissance des structures innovantes en France, dont les FuturoSchool font partie, sur les difficultés rencontrées avec les administrations et sur l'absence de décision politique (pour faire évoluer le droit commun afin de permettre l'évolution du système pour faire place à des structures éducatives et comportementales "NON MEDICALISEES").

Les facteurs de blocage empêchent l'évolution de la prise en charge de l'autisme et épuisent les associations de familles porteuses de projets de qualité pour sauver leurs enfants. Etant la première à subir cette décision, la situation de FuturoSchool Toulouse est pilote en matière de défense pour la continuité des projets innovants en matière de prise en charge des enfants autistes en France. Ainsi, nous vous communiquons en premier lieu ci-dessous le rapport d'évaluation transversale de l'ensemble des structures expérimentales en France, financées dans le cadre du deuxième PLAN AUTISME 2008-2010. Ce rapport a été commandé par les organes de l'Etat et le Ministère de Tutelle par le biais de la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité et de l'Autonomie) ; le Ministère de Tutelle a choisi de ne pas tenir compte des résultats ni de diffuser le rapport afin de maintenir son système sanitaire et médico-social "inadapté" à la prise en charge de l'autisme et de ne pas ouvrir vers l'éducation dont dépend la santé des enfants autistes. Prenez connaissance de ce document.

NB : des documents, rapports, courriers, etc. seront ajoutés au fur et à mesure sur cette page pour informer sur le passé et les actions de défense menées face aux institutions pour défendre les structures innovantes et de qualité.

Les documents de référence : 

 Le rapport transversal

 Commentaires et propositions de VAINCRE L'AUTISME

 Courrier du 24/06/15 à Madame la Ministre

Les documents pour suivre les actions de défense :

 Courrier du 28/07/15 à la Directrice Générale de l'ARS Midi-Pyrennées

 FuturoSchool Toulouse : Décision collective des parents et professionnels 

Posté par jjdupuis à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04 août 2015

Découverte d'une pièce manquante dans le puzzle des troubles autistiques

article publié dans sciences & avenir

Lise Loumé Publié le 04-08-2015 à 11h00

Une équipe française a découvert une enzyme responsable de certains traits autistiques. Sciences et Avenir a interrogé François Féron, neurobiologiste et co-auteur de ces travaux.

Images à faible grossissement de neurones matures (rouge), au sein de la couche CA1 de l’hippocampe, exprimant la protéine MOCOS (vert), une enzyme impliquée dans le métabolisme des purines, le stress oxydatif et la formation des synapses. © François Féron
Images à faible grossissement de neurones matures (rouge), au sein de la couche CA1 de l’hippocampe, exprimant la protéine MOCOS (vert), une enzyme impliquée dans le métabolisme des purines, le stress oxydatif et la formation des synapses. © François Féron

AUTISME. Bien que des centaines de gènes aient déjà été identifiés pour leurs rôles présumés dans les troubles du spectre autistique (TSA), ils n'expliquent au mieux que... 1 % des cas. C'est pourquoi les biologistes sont à la recherche de ceux qui permettraient d'expliquer un plus grand nombre de cas. Une équipe française a récemment découvert qu'un gène jouant un rôle majeur au cours du développement précoce de l’individu est sous-exprimé dans la majorité des cellules souches issues de patients et serait responsable de certains traits autistiques. Ses travaux sont publiés le 4 août 2015 dans la prestigieuse revue Molecular Psychiatry. Sciences et Avenir a interrogé François Féron, l'un des auteurs de ces travaux. Il dirige l'équipe "Plasticité olfactive et réparation du système nerveux" dans le laboratoire Neurobiologie des interactions cellulaires et neurophysiopathologie (NICN), de la faculté de médecine de Marseille et affilié au CNRS.

Sciences et Avenir : Quelle est cette enzyme responsable de certains traits autistiques ?

François Féron : Il s'agit de l'enzyme MOCOS, connue pour sa fonction dans le métabolisme des purines, avec notamment la production finale d'acide urique (voir en vert ci-dessous). Nous nous sommes aperçus qu'elle était sous-exprimée chez la majorité des patients de notre cohorte (9 patients sur 11), atteints d'autisme à des degrés divers (6 patients atteints d'autisme sévère, 2 d'une forme très sévère, 1 d'une forme modérée ; 2 sont des autistes de haut niveau, également appelés "autistes Asperger"). Or ces personnes ne souffraient pas d'une production réduite d'acide urique. C'est une première surprise. La seconde, c'est que nous avons constaté que l'enzyme MOCOS a aussi un rôle dans le cerveau, puisqu'elle est exprimée dans les cellules de l'encéphale, au cours du développement et chez l'adulte.

ACIDE URIQUE. L'ADN et l'ARN (acides nucléiques) issus du renouvellement cellulaire se transforment dans l'organisme : on parle de métabolisme des purines. L'acide urique est leur produit métabolique final. Il provient aussi de l'alimentation et est produit dans l'organisme par le foie. Lorsque le taux d'acide urique sanguin s'élève trop, il précipite, en particulier au niveau des articulations, et est responsable de la maladie de la goutte.

Quels sont les traits autistiques touchés par la sous-expression de l'enzyme MOCOS ?

La sous-expression de cette enzyme induit une hypersensibilité au stress oxydatif, des synapses en moins grand nombre et une neurotransmission anormale. Nous soupçonnons donc que sa sous-expression conduit au développement cérébral anormal observé chez les patients autistes. Elle semble également être impliquée dans l’absorption intestinale et pourrait en partie expliquer les troubles gastro-intestinaux observés chez les patients autistes. Une hypothèse qui valide la théorie étudiée depuis quelques années par plusieurs équipes de recherche dans le monde et selon laquelle le microbiote jouerait un rôle dans l'autisme.

Comment avez-vous découvert le rôle de l'enzyme MOCOS dans les TSA ?

En étudiant des cellules souches olfactives adultes, témoins des premiers stades du développement de l'homme. Elles résident dans un tissu nerveux, sont facilement accessibles et avaient déjà prouvé leur utilité lors d’études sur des troubles du cerveau. Mais ces cellules souches n'avaient jamais servi d'outil pour détecter la dérégulation d'un gène dans l'autisme. Pour mener ce type d'études, les chercheurs utilisent plutôt des cellules sanguines ou de la peau.

La découverte de l'implication de l'enzyme MOCOS dans l'autisme permettra-t-elle d'ouvrir des perspectives thérapeutiques nouvelles ?

Nous espérons que cette découverte nous permettra de développer de nouveaux outils de diagnostic et de découvrir des molécules thérapeutiques destinés aux patients atteints de TSA. Cependant, entre la partie fondamentale et les essais cliniques, nous ne nous attendons pas à ce que cela soit possible avant plusieurs années. Nous allons également vérifier nos résultats sur une cohorte plus large : nous souhaitons vérifier la sous expression de MOCOS au sein d'une cohorte comprenant 50 patients atteints de TSA et 50 patients "contrôles".

Posté par jjdupuis à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Rôle et fonctionnement des neurones miroirs

article publié sur Papa positive !

Jeff | juin 25, 2015 |

Posté par jjdupuis à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 août 2015

Elise au mois de juillet -> Séjour avec l'association A Bras Ouverts en Baie de Somme

Dans la période qui nous occupe ... heureusement que nous avons, notamment, la seconde famille d'Elise  ... !

Elise est partie avec A Bras Ouverts dans la baie de Somme du 25 au 30 juillet accompagnée par une jeune femme professeure ... qui au retour ne m'a fait que des compliments sur ma fille !

Je partage avec vous la carte postale reçu ce matin ... Elise a signé !

carte postale élise train baie de somme

carte postale élise mot baie de somme

Posté par jjdupuis à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 août 2015

Selon une chercheuse du MIT, la moitié des enfants seront diagnostiqués autistes à cause du glyphosate d'ici 2025

 

diagnostiqués-autistes

La moitié des enfants seront autistes d’ici 2025, met en garde la chercheuse principale du MIT (Massachussetts Institute of Technology)

Pourquoi ? Des preuves démontrent la toxicité du glyphosate provenant de la sur-utilisation de l’herbicide Roundup de Monsanto sur notre alimentation.

Pendant plus de trois décennies, le Docteur Stephanie Seneff a étudié la biologie et la technologie, publiant au fil des ans plus de 170 articles revus par des pairs scientifiques. Au cours des dernières années, elle s’est concentrée sur la relation entre l’alimentation et la santé, abordant des sujets tels que la maladie d’Alzheimer, l’autisme et les maladies cardiovasculaires, ainsi que l’impact des carences nutritionnelles et des toxines environnementales sur la santé humaine.

Lors d’une conférence à Groton (Massachussetts) sur les OGM, elle a pris le public par surprise lorsqu’elle a déclaré « à ce rythme, d’ici 2025, un enfant sur deux sera autiste. » Elle a noté que les effets secondaires de l’autisme ressemblent de près à ceux provoqués par la toxicité du glyphosate, et a montré des résultats indiquant une corrélation remarquablement cohérente entre l’utilisation de l’herbicide Roundup sur les cultures (et la création de Roundup-Ready pour les semences OGM) et le développement de l’autisme. Chez les enfants autistes on a détecté un niveau élevé de glyphosate, des carences en zinc et en fer, des convulsions, ou encore des maladies mitochondriales.

diagnostiqués autistes

Diagnostiqués autistes

Ses collègues on rapporté que, après la présentation du Dr Seneff « Les 70 personnes présentes étaient contrariées, probablement parce qu’elles avaient désormais de sérieux doutes concernant ce qu’elles servaient à leurs enfants, tout ce qui contient du maïs ou du soja, qui sont presque tous génétiquement modifiés et donc pulvérisés de Roundup et de son glyphosate. »

Le Dr Seneff a noté l’omniprésence de l’utilisation du glyphosate.

Comme on le pulvérise sur le maïs et le soja, toutes les boissons gazeuses et les bonbons sucrés avec du sirop de maïs et toutes les chips et les céréales qui contiennent des additifs au soja contiennent de petites quantités de glyphosate, quant au bœuf et à la volaille, ils sont nourris au maïs ou au soja OGM. Le blé est souvent traité au Roundup avant d’être récolté, ce qui signifie que tous les pains au blé et les produits à base de blé non biologique contiennent aussi du glyphosate. La quantité de glyphosate dans chaque produit n’est peut-être pas importante, mais l’effet cumulatif pourrait être dévastateur. Une étude récente montre que les femmes enceintes qui vivent près des fermes où l’on pulvérise des pesticides, ont une augmentation du risque de 60% d’avoir un enfant atteint d’un trouble du spectre de l’autisme.

D’autres substances toxiques peuvent également augmenter le risque d’autisme.

Vous vous souvenez peut-être de l’histoire de l’informateur des CDC qui a révélé la dissimulation délibérée du gouvernement du lien entre le vaccin ROR (contre la rougeole, les oreillons et la rubéole) et une forte augmentation du risque d’autisme, en particulier chez les garçons afro-américains. D’autres études montrent désormais un lien entre l’exposition des enfants aux pesticides et l’autisme. Les enfants qui vivent dans des maisons avec des sols vinyle, qui peuvent dégager des phtalates (produits chimiques) sont plus susceptibles de souffrir d’autisme. Les enfants dont les mères fumaient étaient également deux fois plus susceptibles d’être atteints d’autisme. Des recherches reconnaissent désormais que les contaminants environnementaux tels que les PCB, les PBDE et le mercure peuvent altérer le fonctionnement des neurones du système nerveux avant même qu’un enfant soit né.

L’USDA a publié une étude concluant que bien qu’il n’y ait pas de niveaux détectables de résidus de pesticides dans plus de la moitié des aliments testés par l’agence, 99% des échantillons prélevés avaient une teneur jugée acceptable par le gouvernement, et on a découvert que 40% des échantillons n’avaient aucune trace détectable de pesticides. Néanmoins, l’USDA a ajouté qu’en raison des « problèmes de coûts », il n’y a pas de test pour les résidus de glyphosate. Répétons-le encore une fois : ils n’ont jamais testé l’ingrédient actif de l’herbicide le plus utilisé au monde. « Des problèmes de coûts ? » C’est absurde, à moins qu’ils signifient que cela leur coûtera en termes de relation spéciale entre l’USDA et Monsanto.

De plus, comme nous l’avons précédemment indiqué, le nombre d’effets indésirables des vaccins peut être également en corrélations avec l’autisme, bien que Seneff indique qu’il ne coïncide pas autant qu’avec le Roundup. Ces mêmes corrélations entre l’application du glyphosate et l’autisme apparaissent dans les décès dus à la sénilité.

Bien sûr, l’autisme est un problème complexe avec de nombreuses causes possibles. Cependant, les données du Dr Seneff sont particulièrement importantes compte tenu de la forte corrélation, et parce que cela vient d’une scientifique avec des références impeccables. Elle a parlé à la conférence sur l’autisme et présenté un grand nombre de ces mêmes faits ;

 

Monsanto affirme que le Roundup est inoffensif pour les humains.

Les bactéries, les champignons, les algues, les parasites et les plantes utilisent une voie métabolique en sept étapes connue sous le nom de voie de synthèse du shikimate pour la biosynthèse des acides aminés aromatiques ; le glyphosate inhibe cette voie, entraînant la mort de la plante, c’est pourquoi il est si efficace comme herbicide. Monsanto affirme que les humains n’ont pas cette voie de synthèse du shikimate, par conséquent, c’est parfaitement sans danger.

La moitié des enfants seront diagnostiqués autistes à cause du glyphosate d’ici 2025

Le Dr Seneff souligne néanmoins que nos bactéries intestinales ont cette voie, et elle est cruciale car ces bactéries fournissent des acides aminés essentiels à notre organisme. Le Roundup tue donc les bactéries intestinales bénéfiques, permettant aux agents pathogènes de se développer. Il perturbe la synthèse des acides aminés y compris la méthionine, ce qui entraîne des pénuries de neurotransmetteurs essentiels et d’acide folique ; il supprime des minéraux importants comme le fer, le cobalt, le manganèse et bien plus encore.

Pire encore, elle note que des substances chimiques présentes dans le Roundup ne sont pas testées parce qu’elles sont classées comme « inertes », mais selon une étude de 2014 de BioMed Research International, ces produits chimiques sont capables d’amplifier les effets toxiques du Roundup de plusieurs centaines de fois.

Le glyphosate est présent en quantités anormalement élevées dans le lait des mères américaines allant de 760 à 1600 fois la limite autorisée dans l’eau potable en Europe. Des tests d’urine montrent que les américains ont une accumulation de glyphosate dix fois plus élevée que les européens.

« À mon avis, la situation est presque irréparable », a déclaré le Dr Seneff après sa présentation. « Nous devons prendre des mesures draconiennes. »

Sources: Selon une chercheuse du MIT, la moitié des enfants seront diagnostiqués autistes à cause du glyphosate d’ici 2025

http://people.csail.mit.edu/seneff/glyphosate/Groton_Seneff.pdf

www.anh-usa.org

http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2013/06/09/monsanto-roundup-herbicide.aspx

Claire C.

 

Posté par jjdupuis à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 août 2015

Un moment de plaisir pour finir ou commencer la journée ...

Posté par jjdupuis à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Accessibilité, le handicap mental aussi !

article publié sur le site de l'UNAPEI

Une vidéo qui vous explique en moins de 2 minutes tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’accessibilité pour les personnes handicapées sans jamais oser le demander.

Prenez le bus avec Maël et suivez le dans son parcours dans la cité : transports en commun, visite chez le médecin, démarches administratives… Notre vie de tous les jours peut être bien compliquée si rien n’est prévu pour faciliter l’orientation et la compréhension de tous.

Découvrez comment des aménagements simples, et peu coûteux, des informations courtes et compréhensibles facilitent la vie de Maël et de tous ceux qui ont des difficultés de compréhension, de repérage et d’orientation.

Une vidéo à consommer sans modération et à diffuser largement. Vous êtes sur Facebook ou sur Twitter ? Aimez la page Unapei, suivez le @Unapei_info ... et aidez Maël à convaincre d’autres personnes en partageant notre vidéo. Accessibilité et handicap mental, c’est possible.

Alors, vous commencez quand ?

Posté par jjdupuis à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 juillet 2015

Ce matin, shooting photos sur les Bords de Marne entre Bry-sur-Marne & Nogent

Tout paraît simple mais la miss est capricieuse et la prendre sous son bon profil relève du défi ... Ce matin j'ai relevé le gant !

et modifié la photo de la page d'accueil du blog

P1090338

P1090310

P1090314

P1090352

P1090366

P1090338

Posté par jjdupuis à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Elise vous recommande un clip ravageur ...

Résumé des paroles :

Visage jaune, oreilles rouges, tignasse blonde, lèvres pulpeuses, nez épaté… Colère, joie, sérénité, tristesse, peur, plénitude, rancœur, amour… Le figuier rencontre l’olivier, L’univers est un mélange d’idées, de couleurs, d’identités, de ressentis… et aux lointaines origines de l’univers : un mélange. Un corps sans ses cinq membres n’en est plus un. C’est le fil et l’aiguille qui tissent la tunique... Patchwork.
Enfant de l’eau et de la lumière, mon nom est couleur.

 

Ajoutée le 30 juil. 2015

www.sahadpatchork.com

SCENARIO : Sahad Sarr
REALISATION : Loïc Hoquet
PRODUCTION : Patchworld Production

EQUIPE TECHNIQUE
Chef Opérateur : Loïc Hoquet
Seconde Camera : Mamadou Diallo
Post-Production : Loïc Hoquet
Régie : Ibrahima Khalil Mbaye & Dingri Bou Kachta
Traducteur : Youssoupha Sarr
Infographe : Louis Faye

MANAGEMENT : Stéphanie Nikolaidis & Elodie Dupuis

MUSICIENS
Sahad Sarr | Lead vocal et Guitare rythmique (Sénégal)
Brahim Wone | Guitare solo (Maroc / Sénégal)
Mamadou Malick Seck | Batterie (Sénégal)
François Keita | Basse (Sénégal / Mali)
Honoré Kouadio | Percussions (Côte d'Ivoire)
Gislas Nzolani | Trompette (Congo)
David Lothamer | Clavier (USA)
Stachys Nzolani | Trombone (Congo)

COMEDIENS
Massaer Diop
Anael Graal Kimbembé
Zarai Sambou
Francois Keita

FIGURANTS
Awa Thiam
Vicki Lodes
Abdourahmane Mbengue
Mossane Sarr
Hassim Bachir Diop
Diery Fall Mbengue
El Hadji Malick Badji
Mina Fuhr
Fatima Wone
Ibrahima Mbaye
Mamadou Mané
Youssoupha Sarr
Antje Gundner
Emile Guidat
Balla Ndiaye
Chadare Anthelme
Boubacar Ndiaye
Anna Maria Badini
Fatou Baro
Tristan Pasquet
Mamadou Ciss
Louane Pasquet
Dominique Corti-Ba
Cédric Pasquet
Wakam le rouge
Ivor Placca
Stéphanie Nikolaïdis
Elodie Dupuis
Dulcie Abrahams
Alioune « la lame »
Papi
L’ânesse

Posté par jjdupuis à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La belle histoire du jour : Le tour de France en 80 jours d'un père et de son fils autiste

article publié sur aleteia

Alors que la Grande Boucle s'est achevée dimanche, deux Français ont bouclé une course cycliste d'un tout autre genre...

Loïc et Maxime Baron Maxim'Tour tour de France vélo © Capture d'écran/MJCTV
Deux Bretons viennent nous rappeler, une fois de plus, que l'on peut réaliser ses rêves aussi impossibles semblent-ils... même avec un handicap ! Depuis plus de 20 ans, été comme hiver, Loïc Baron, 63 ans, se balade à vélo tous les samedis avec son fils Maxime, 37 ans. Année après année, une idée folle commence alors à germer dans la tête du père de famille : organiser un tour de France à vélo avec son garçon. Tout ceci pourrait paraître presque commun, à un détail près : Maxime est autiste et vit toute l'année dans un centre spécialisé. 

Ces sorties cyclistes hebdomadaires sont pour le trentenaire une "bouée sportive qui lui permet de sortir de son foyer de vie et de pousser ses limites", confie son père à Ouest-FranceUn projet impossible à mettre en œuvre aux dires de certains ? Qu'à cela ne tienne, Loïc décide de relever le défi. Le "Maxim'Tour" aura bien lieu et poursuivra un but simple mais concret : sensibiliser les gens à la différence. À chaque étape de leur périple, Loïc parlera en effet de son handicap aux personnes rencontrées. 
Le tour de France en 80 joursMais une telle aventure ne se conçoit pas si facilement. Pendant un an et demi, le père étudie le parcours possible, privilégiant les voies vertes et les chemins de halage afin de faire découvrir à son fils la beauté et les richesses des paysages français. À peine sa retraite atteinte, en novembre dernier, et les derniers préparatifs achevés, père et fils enfourchent le 1er avril leurs vélos pour entamer la première des 58 étapes de leur périple : 3 576 km au total, 65 km par jour, 28 départements traversés, 14 jours de repos seulement. L'ancien champion cycliste Bernard Hinault leur fait même la surprise d'être présent pour le départ de ce tour de France peu ordinaire. 

Quelques proches, amis, membres de la famille ou simples amateurs de vélo souhaitant soutenir ce beau projet, les ont accompagnés sur certaines étapes. Lors de la dernière d'entre elles, Maxime était d'ailleurs escorté par ses amis du foyer de vie des Grands Rochers (Dinan, Côtes-d'Armor), eux aussi ayant enfourché leurs deux-roues pour l'occasion. Passé "leur" ligne d'arrivée le 20 juin dernier, bien avant le départ du Tour de France officiel, Loïc confiait sur la page Facebook du Maxim'Tour que son fils était "devenu différent. Il y aura un avant et un après". Et son cousin Gaëtan d'ajouter : "Tu es différent et Dieu merci car cette différence t’a permis de trouver ta liberté en pédalant. Il est libre Max". 

Posté par jjdupuis à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,