12 janvier 2018

Maison de répit : Un lieu dédié aux aidants à Lyon

Sophie Cluzel à la maison de répit des aidants de Lyon

La Maison de répit de la Métropole de Lyon ouvrira fin 2018

Le 6 octobre dernier, à l’occasion de la Journée nationale des Aidants, a eu lieu la pose de la première pierre de la Maison de répit de la Métropole de Lyon.

C’était la date idéale en cette Journée nationale des Aidants 2017 ! La pose de la première pierre de la Maison de répit de la Métropole de Lyon a été célébrée le 6 octobre dernier, à Tassin-la-Demi-Lune, dans la périphérie lyonnaise. Cet événement a réuni tous les initiateurs et contributeurs du projet, ainsi que Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées.

Projet mûrement réfléchi depuis 2010, la Maison de répit de la Métropole de Lyon aura vocation à accueillir les personnes malades et leurs proches. Elle sera installée à Tassin-la-Demi-Lune, à 10 minutes de Lyon, sur un terrain mis à disposition par la société Bio Mérieux. L’établissement sera co-géré par la Fondation France Répit et la Fondation OVE avec une ouverture officielle prévue en septembre 2018.

Accueillir les personnes malades et leurs proches
– « La Maison de répit de Lyon pourra accueillir des personnes malades seules lorsque leurs proches ne seront plus en mesure de les prendre en charge, ou simplement pour gérer ou prévenir une situation d’épuisement des aidants », précise Henri de Rohan-Chabot, Délégué général de la Fondation France Répit.

Pour cela, elle proposera aux personnes malades :

  • Un « crédit » de 30 à 45 jours de répit annuels, consécutifs ou fractionnés.
  • Une continuité des soins reçus au domicile, en lien avec les médecins traitants.
  • Des équipements et services adaptés (piscine thérapeutique, soins de bien être…).
  • Un accompagnement humain 7/7 jours par des salariés et des bénévoles formés.

– En parallèle, cet établissement proposera également des séjours familiaux, pour lesquels un ou plusieurs proches pourront être accueillis à proximité immédiate de leur parent malade, pour un « temps de répit et de travail en commun en vue d’un retour réussi au domicile ». Elle proposera ainsi aux « aidants » :

  • La possibilité de séjourner avec ou près de leur proche malade.
  • Une aide administrative, juridique, sociale et psychologique.
  • Des lieux et temps de parole, de rencontre et d’échanges.
  • La Maison de répit de Lyon rassemblera en permanence une large équipe de soignants professionnels qui garantiront la prise en charge et la sécurité des pensionnaires 7 jours sur 7 et 24h sur 24 (médecins référents, cadres de santé, soignants, auxiliaires de vie…). Ce lieu de répit pourra aussi être dans certaines circonstances un lieu d’accompagnement à la fin de vie, avec la présence de professionnels formés à la prise en charge palliative et à l’accompagnement.

    Le financement de la Maison de répit de Lyon sera assuré essentiellement par les Fondations France Répit et OVE, notamment à travers le mécénat. Quant aux frais de fonctionnement, « ils seront couverts par les dispositifs habituels de financement de la santé (Assurance maladie) et de la dépendance (Conseils généraux), précise France Répit. Le « reste à charge » demandé aux familles, comme à l’hôpital, peut être pris en charge par les mutuelles ».

Lyon Métropole aidante
En parallèle de la construction de la Maison de Répit de Lyon, le projet « Lyon Métropole aidante » suit également son cours. Il repose sur la mise en place d’un lieu d’accueil et d’information dédié aux aidants et à toutes les personnes touchées de près ou de loin par cette problématique : personnes malades et/ou en situation de handicap, proches, professionnels du secteur médico-social… Il ne s’agira pas d’un lieu de soins mais bien d’un lieu d’accueil et de rencontre. Il proposera notamment un espace documentaire de référence, des formations, des cafés des aidants… Un psychologue et une assistante sociale devraient également y prendre part. Un site internet et un numéro de téléphone unique seront par ailleurs mis en place. Ce vaste projet régional est en cours d’élaboration et implique de nombreux acteurs de la santé, ainsi que des associations de patients de la métropole de Lyon telles que France Alzheimer, l’ADAPEI, les APF, l’ARIMC…

« Nous devons transformer en profondeur notre système d’accompagnement »
Présente pour l’occasion, Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées a souligné l’importance que tient la thématique du répit dans sa feuille de route.

« Le projet dont la réalisation est lancée aujourd’hui fait totalement écho au cap qu’a fixé le 1er Ministre dans la feuille de route qu’il m’a confiée. Celui d’une société inclusive. Cet objectif a une connotation particulière en cette journée des aidants. La société inclusive ne peut pas se penser sans eux. En même temps nous devons être extrêmement vigilants à ce que l’inclusion ne se fasse pas au détriment de l’équilibre de vie des aidants. Qu’elle ne soit pas synonyme d’accompagnement insuffisant que les aidants seraient amenés à pallier, et qu’on ne fragilise pas davantage des familles déjà vulnérables. Si nous souhaitons avancer sur le chemin de l’inclusion, nous nous devons d’adapter l’offre médico-sociale aux parcours de vie et la rendre aussi inclusive que possible et surtout propre au soutien des proches-aidants.

Le parcours de ces familles est souvent un véritable parcours du combattant. Nous devons donc transformer en profondeur notre système d’accompagnement des personnes en situation de handicap. Cette transformation est inscrite au cœur de la démarche « Réponse accompagnée pour tous » qui est en cours de généralisation.

Les objectifs des pouvoirs publics, posés par le Comité interministériel du handicap (CIH) de décembre 2016, et réaffirmés dans le tout récent CIH du 20 septembre 2017, sont simples : permettre une réponse adaptée aux besoins des personnes, plus souple, plus réactive, tournée vers l’accompagnement dans le milieu ordinaire. La mise en œuvre s’appuie sur de nombreux chantiers visant à rénover les outils d’organisation de cette offre et des pratiques de coopération sur le territoire. Pour cela il faut que les structures existantes évoluent et que de nouveaux projets voient le jour. La stratégie quinquennale dotée de 180 millions d’euros permettra notamment aux ARS de financer ces nouveaux projets.

9 millions de nos citoyens donnent énormément de leur temps et de leur énergie pour prendre soin d’un proche dépendant. Nous avons la responsabilité collective de reconnaître et valoriser ce rôle si exigeant. Une stratégie nationale pour les aidants a été définie l’année dernière. Il faut désormais la rendre opérationnelle avec trois grandes priorités :
– Valoriser les aidants et reconnaître l’importance de leur rôle. Cependant la valorisation du rôleco des aidants ne doit pas conduire à une charge plus lourde reposant sur eux. Nous devons donc agir sur deux autres fronts…
– Faciliter leur vie d’aidant par le développement de dispositifs médico-sociaux, notamment au domicile. Une expérimentation devrait être menée prochainement en ce sens. L’aide aux aidants passe aussi par des actions de formation à leur destination, et par la création d’espaces d’entraide et de pairémulation, ce qui correspond tout à fait à votre projet de Métropole aidante.
– Nous avons également pour ambition la simplification quotidienne des démarches liées au handicap, car les aidants souvent mis à contribution pour remplir d’interminables dossiers et formulaires. Cela passera par le déploiement du système d’information commun des MDPH. Un service demande en ligne sera disponible et progressivement déployé sur les territoires.
On doit également permettre aux aidants qui le souhaitent de mieux concilier ce rôle avec leur activité professionnelle. Nous devons y travailler avec la Ministre du Travail ».

Plus d’infos sur : www.france-repit.fr

Posté par jjdupuis à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


07 décembre 2014

Le foyer d'Elise évolue et devient Foyer d'Accueil Médicalisé - FAM

tiret VIVRE FML'arrêté n° 2014272-0010 en date du 29 septembre 2014

signé par Jean-Pierre ROBELET, Directeur Général Adjoint pour l'Agence Régionale de Santé (ARS)

Et Brigitte JEANVOINE, Vice-Présidente pour le Conseil Général du Val-de-Marne

précise en effet "Cette extension de capacité et médicalisation partielle vaut transformation du foyer de vie "Résidence Moi la Vie" en Foyer d'Accueil Médicalisé.

Une rapide recherche sur le site du Conseil Général apprend par ailleurs qu'avec le Service d'Accueil Temporaire - HANDI-REPIT94
ce sont les deux structures susceptibles d'accueillir "Tous types de handicap"

 

Posté par jjdupuis à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 novembre 2012

Hélène RIPOLLI reçoit la médaille d'Honneur de la Santé et des affaires sociales

IMG_0848Le Mardi 6 novembre 2012 à 18h00

Monsieur Jean-François CHOSSY qui a tant oeuvré pour la cause des personnes handicapées, et de l'autisme en particulier, avait tenu à lui remettre cette médaille la veille du 40ème anniversaire d'Arnaud, le fils d'Hélène.

Les lieux assez solennels de l'Hôtel de la Questure dans les appartements de M.Philippe BRIAND se prétaient bien à cette cérémonie.

Place d'abord aux propos sincères de Madame Nathalie COUPEAUX, maire adjointe de Fontenay-sous-Bois, où Hélène habite depuis de nombreuses années.

Puis Monsieur Chossy, nous fit l'exposé des mérites d'Hélène brossant le portrait d'une personne tournée vers l'action et les autres.

Hélène Ripolli est, rappelons-le, fondatrice de l'association ARIANE (Association Régionale  pour l’Insertion des Autistes par un Nouvel Éveil ), administrateur de l'URAPEI auprès du CRAIF et à l'origine du projet HANDI-REPIT à Créteil

Visiblement Arnaud semblait très fier de sa Maman qui a pu nous retracer un parcours souvent cahotique où elle a dû faire face à de nombreuses difficultés (Belgique, maltraitance etc.) ... Dans le genre la vie avec un autiste n'est pas un long fleuve tranquille. Si les amis qui se trouvaient là le savait je pense que comme moi certains "détails" importants avaient dû leur échapper. Vous en aurez un bref aperçu ICI

Vint ensuite le moment solennel où Jean-François Chossy pu "épingler" Hélène de sa médaille non sans une certaine émotion et sous les applaudissements nourris de l'assemblée.

IMG_0850



Le pot de l'amitié qui suivi fut propice aux échanges.

Merci Hélène !

PS  : comme je l'ai rappelé à Mr Chossy, Hélène est à l'origine de mon engagement actuel (modeste par rapport au sien) et est toujours de bon conseil.

IMG_0840

IMG_0842

IMG_0836

IMG_0847

Posté par jjdupuis à 16:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 janvier 2011

Communiqué La Vie à Domicile Handi-Répit

Description : Description : F:\SPASAD\logoLVAD_def .jpg

     Handi-Répit

La Vie à Domicile Handi-Répit est une solution expérimentale et innovante à l’attention des familles confrontées au handicap d’un de leur membre.

Handi-Répit, c’est un LIEU DE VIE, qui regroupe en  un même espace : une Maison d’Accueil Temporaire et un Espace Dédié aux Aidants

La Maison d’Accueil Temporaire est ouverte du  lundi au vendredi de 09h00 à 18h00. Des plages horaires supplémentaires seront mises en place en fonction des besoins (soirées et samedis).

Nous y accueillons des personnes handicapées de 6 à 60 ans, dans le cadre du droit à l’accueil temporaire de 90 jours par an.  Nous disposons de 12 places (6 adultes et 6 enfants) et TOUTES NE SONT PAS POURVUES.

L’Espace dédié aux aidants est un lieu-ressources où les aidants pourront trouver : de l’information, de la formation, des espace d’échange et groupes de parole, des actions à leur attention (détente, relaxation, etc…)

Pour  être accueillis à la Maison d’Accueil Temporaire ou pour obtenir des informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter

au 01.48.53.61.80

ou par mail à handi-repit94@orange.fr

Nolwenn ROUXEL

Responsable de service

La Vie à Domicile Handi-Répit

Tel : 01.48.53.61.80

Fax : 01.58.43.04.13

Posté par jjdupuis à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


20 janvier 2011

sur le site du conseil général du Val de Marne

Un petit reportage sur la structure Handi-Répit :

http://www.cg94.fr/webtv/personnes-handicapees/19737-handi-repit.html

Avec Elise nous avions été conviés à l'inauguration de cette structure qui répond aux besoins des familles dont "l'enfant" est à domicile :

http://dupuiselise.canalblog.com/archives/2010/12/19/19903165.html

Posté par jjdupuis à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 décembre 2010

Inauguration de la maison d'accueil temporaire "Handi-Répit" le 17 décembre 2010

P1040055Vendredi avait lieu l'inauguration de la maison d’accueil temporaire « Handi-Répit » que j'avais annoncée :

http://dupuiselise.canalblog.com/archives/2010/12/04/19776788.html

Nous sommes arrivés parmi les premiers et après la visite des locaux Elise a pu improviser un de ses discours dont elle a le secret animant les premiers moments de cette manifestation de façon sympathique ... beaucoup de compréhension de la part de tous et quelque amusement ... On lui a passé le micro etc.

Mais bientôt c'étaient au tour des "officiels" de prendre la parole ... chacun se félicitant de cette nouvelle structure innovante qui répond au besoin des familles dont l'enfant n'est pas pris en charge par une structure adaptée ... Bien-sûr il faut une notification de la MDPH, mais pendant que l'enfant est là "les accompagnants" peuvent souffler ou mener une vie classique ... Aller au cinéma, au restaurant etc. des choses simples comme l'a souligné Hélène Ripolli, à l'origine du projet. Il se trouve que je la connais et je sais qu'elle sait de quoi elle parle.

Notons que tout au long des prises de parole, Elise s'est tenue remarquablement bien ... lançant comme à l'accoutumée les applaudissements avec enthousiasme.

Notons aussi que nous avons retrouvé là un certain nombre de personnes connues et noué de nouveaux contacts.

En résumé, les locaux sont magnifiques et adaptés et de tout le personnel rencontré se dégage un sens de l'accueil des familles développé ... c'est d'ailleurs une politique qui fait partie intégrante du projet.

Soulignons que cette structure est multi-handicap.

Handi-Répit est un nouveau service de «La Vie à Domicile», c’est une maison d’accueil temporaire, un lieu d’écoute, de ressources, d’activités et d’animation qui apporte des solutions adaptées à chaque situation. C’est aussi un espace de répit
qui offre un accueil personnalisé pour les aidants.
La Maison d’Accueil Temporaire propose des moments pour souffler aux aidants, aux personnes en situation de handicap ainsi qu’à leur entourage. La maison accueille dès l’âge de 6 ans quelque soit le handicap, pour un droit à l’accueil temporaire de 90 jours où les hôtes peuvent choisir de venir à la journée ou la demie-journée et selon la fréquence qui leur convient.

Lire aussi un article très documenté sur le site "RESSOURCES SOLIDAIRES" :

http://www.ressources-solidaires.org/Inauguration-de-la-maison-d

Pour avoir accès à tous les articles du blog concernant cette nouvelle structure, utilisez le tag "Handi-Répit".

P1040050P1040051

Posté par jjdupuis à 08:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 décembre 2010

Inauguration de la maison d'accueil temporaire "Handi-Répit"

Très bonne nouvelle ! Je viens de recevoir l'invitation via Hélène RIPOLLI que je connais bien :

Jean-Jacques LEDUC
Président de la Vie à Domicile

Philippe HEDIN
Directeur de la Vie à Domicile

Avec

Hélène RIPOLLI
Administratrice Référente du projet

ont le plaisir de vous inviter à l’inauguration
de la maison d’accueil temporaire « Handi-Répit »,
Le 17 décembre 2010 à 17h00

En présence du Vice-Président du Conseil Général,
Christian FOURNIER

invitation_inauguration_Handi_Répit___la_Vie__à_domicile

Voir le descriptif du projet : descriptif_du_projet_handi_répit

Posté par jjdupuis à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 juin 2010

article publié dans le parisien.fr du 22 juin 2010

CHRISTINE MATEUS | 22.06.2010, 07h00

On ne fait pas du soin dans la structure Handi-Répit, les personnels parlent de « lieu de vie ». Dans des locaux neufs, rue Georges-Enesco, un accueil temporaire de jour à destination des personnes en situation de handicap vient d’ouvrir ses portes. Une source d’espoir pour des familles souvent épuisées par les démarches effectuées pour la prise en charge de leur proche.  

La structure accueille des personnes âgées de 6 à 60 ans, tous types de handicaps confondus, en fonction des besoins des aidants. Une solution pour permettre aux proches de souffler un peu. « On ne souhaitait pas se spécialiser dans un handicap et mettre les gens dans des cases. Nous prenons en compte les familles, les proches, ceux que l’on nomme les aidants en leur apportant un soutien. Le handicap a des conséquences sur toute la famille. Nous envisageons de proposer à la rentrée des formations aux aidants pour une meilleure compréhension de la pathologie et de sa gestion », explique Philippe Hédin, directeur de l’association la Vie à domicile, qui gère la structure. Une douzaine de personnes par jour pourront être accueillies deux journées dans la semaine, une demi-journée de temps en temps…, après l’accord de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Une infirmière, une psychologue, une aide-soignante, un ergothérapeute ou encore une aide médico-psychologique (AMP) sont aux petits soins pour leurs invités. Le recrutement d’AMP et d’aides-soignantes est toujours en pour développer les services proposés malgré les financements publics qui tardent.

« Heureusement que l’association avait des fonds car nous avons du mal à obtenir les 500000 € qui nous ont été promis », ajoute le responsable. « L’objectif est de passer un moment agréable. En cela nous sommes complémentaires de structures parfois plus institutionnelles. Il ne s’agit pas seulement de garder les personnes mais aussi de monter un projet avec elles, de leur apprendre des choses », précise la psychologue, Doris Diemahave. Parmi les usagers d’Handi-Répit, on compte notamment un autiste, un polyhandicapé, une personne victime d’un AVC (accident vasculaire cérébral) et principalement des gens âgés entre 15 et 25 ans. Pour bénéficier de la structure, les proches devront débourser 12 € par jour et le coût du repas. « Lorsque les familles obtiennent une place dans un établissement, elles n’ont souvent pas le choix. C’est l’internat. Or, elles veulent partager des moments avec le proche qui souffre de handicap, ici c’est tout à fait possible », conclut Philippe Hédin.

Handi-Répit, 9-11, rue Georges- Enesco. Tél. 01.48.53.61.80.

http://repit-services-handicap.over-blog.com/articles-blog.html

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/handi-repit-un-lieu-qui-permet-aux-familles-de-souffler-22-06-2010-973236.php

 


Posté par jjdupuis à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 avril 2010

plaquette Handi-Répit situé à Créteil (94) - "Le droit de souffler"

J'ai reçu un message d'Hélène Ripolli :


Bonjour :  la première entité du projet  de répit, la maison d’accueil temporaire de jour est ouverte depuis le 29 mars ….

             Pas encore d’ouverture de la plate-forme répit ….toujours en attente  d’un petit octroi financier du conseil général …

             Le service d’accompagnement  temporaire  à domicile  va devoir attendre, lui aussi 

N’hésitez pas à  « semer »  l’info ….cordialement  RIPOLLI  H

la plaquette :

handi_répit_1

HANDI_Répit_2

Posté par jjdupuis à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,