29 décembre 2018

Astérix - samedi 5 janvier - Kosmos à Fontenay sous-bois

infologo envol loisirsrmation publiée sur le site d'Envol Loisirs

 

 

Astérix - samedi 5 janvier -  Kosmos à Fontenay sous-bois (16:15 démarrage du film. Ouverture des portes 20 mn avant)

 

À la suite d’une chute lors de la cueillette du gui, le druide Panoramix décide qu’il est temps d’assurer l’avenir du village. Accompagné d’Astérix et Obélix, il entreprend de parcourir le monde gaulois à la recherche d’un jeune druide talentueux à qui transmettre le Secret de la Potion Magique…

A partir de 3 ans

 

Tarif groupe à 2.30 € l'entrée

Dites "Envol Loisirs"

 

 

Pour nous permettre d'organiser au mieux la séance, merci de bien vouloir nous informer de votre venue. Cliquez ICI 

Posté par jjdupuis à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 décembre 2018

Bulletin d'information d'Autisme Europe - Décembre 2018

Bulletin #73 
Decembre 2018

Voir ce message dans votre navigateur

Soutenez nos activités
en faisant un don


Faire un don
Website
Email
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
YouTube
Flickr
Chers lecteurs,

Dans cette 73ème édition, nous avons le plaisir de vous présenter les nouvelles de la fin de l'année 2018, et en particulier les activités récentes liées à l'éducation et à la formation.

L'accès à l'éducation est un droit et est essentiel pour favoriser la pleine inclusion et la participation à la société des personnes autistes. Nous voulons en savoir plus sur les obstacles à l'éducation à travers l’Europe et comment les surmonter. Vous pouvez nous aider à plaider en faveur d'un meilleur soutien en remplissant notre sondage et en le partageant. Merci de votre aide!

Au cours des dernières semaines, nous avons également lancé de nouveaux projets européens visant à développer du matériel de formation relatif à l'autisme destiné à divers types de professionnels: employeurs, assistantes maternelles, enseignants, afin de favoriser une meilleure inclusion.

Enfin, le partage des connaissances est au cœur de l’éducation: n’hésitez pas à soumettre un résumé et à vous inscrire à notre prochain congrès international!

Nous vous souhaitons un très joyeux Noël et un excellent début d’année 2019.

Bonne lecture!
Le secrétariat d'Autisme-Europe
Activités d'Autisme-Europe
Dans le cadre de sa Stratégie 2018-2021, Autisme-Europe entend promouvoir l'accès à une éducation inclusive de qualité. L'enquête est disponible en anglais, français, allemand, néerlandais, espagnol, italien et ukrainien.
Répondre à l’enquête

Cliquez ici pour accéder à l'appel de résumés (d'ici le 30 janvier) et pour vous inscrire

Une quarantaine de représentants de 18 pays réunis à Bruxelles pour le Conseil d’Administration d’AE

AE accueille un nouveau chargé de plaidoyer et de projets
« Je suis Christian Takow et j'ai rejoint l'équipe AE il y a déjà un mois (...) J'étais intéressé à travailler pour une association qui promeut la justice sociale. Depuis que j’ai reçu mon diagnostic d’autisme, assez tardivement, je me suis aussi intéressé à ce que cela signifie réellement pour moi et pour les autres ». En savoir plus
 
Les participants de « Art & Autism », une exposition d’art internationale présentant le travail des personnes autistes, auront l’occasion de voir leurs créations exposées lors du Congrès international d’Autisme-Europe à Nice.
En savoir plus
Projets européens
Institutions européennes

Les personnes handicapées réclament une Stratégie européenne du handicap qui ne laisse personne de côté

Actualités des partenaires

Compromis décevant sur l’Acte juridique européen sur l’accessibilité

Politiques nationales
Publications et resources

Deux nouveaux rapports font la lumière sur l’institutionnalisation des personnes handicapées en Europe

 

Posté par jjdupuis à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 décembre 2018

Envol Loisirs comme son nom l'indique ... vous offre différentes possibilités !

Envol Loisirs
 
 
On a osé le rock fort et on cherche toujours la potion magique 
 
 
Astéréotypie : un petit mot pour vous dire tout le plaisir que nous avons eu à découvrir ce collectif musical atypique. Nous avons pu échanger avec eux de façon impromptu et à batons rompus. On a adoré. Nous avons pu filmer la rencontre (format smartphone !!!). Si vous avez 20 mn devant vous, c'est du bonheur. Pendant le concert on a découvert leurs textes forts et poétiques. La colère. Le cachet. Marie-Antoinette...à découvrir à la fin du mail.
 
Astérix et le secret de la potion magique au Kosmos.
Nous aussi on recherche le secret de la potion magique mais c'est une autre histoire.
Un grand classique revisité par Alexandre Astier alias Kaamelott. Un grand succès au box office.
 
Les bénévoles d'Envol loisirs et moi-même vous souhaitons de belles fêtes de fin d'année avec des retrouvailles dès le 5 janvier.
 
 
 
 
 
 
Le collectif Astéréotypie
 
Cliquez sur l'image pour découvrir l'enregistrement de la rencontre.....
 
Voir la video
 
 
 
 
La colère
 
 
 
Voir la video
 
 
 
Marie-Antoinette
 
 
 
Voir la vidéo
 
Le cachet
 
 
 
Voir la video
 
 
Facebook
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Posté par jjdupuis à 04:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 décembre 2018

Le bulletin d'information d'Autisme France - Le lien novembre-décembre 2018

Pour visualiser la newsletter en version pdf

Logo_11-12.18_aiw

 

Sur le site d’Autisme France


ATTENTION !

Autisme France a une nouvelle adresse mail de contact : contact@autisme-france.fr

Merci de ne plus utiliser l'ancienne qui n'est plus active

 

Notre revue trimestrielle

Pour s’abonner, les informations utiles sont en ligne sur notre site internet

 

Adhésion

Pour adhérer ou renouveler votre adhésion en 2019

 

Je renouvelle ma cotisation en ligne
Je télécharge le bulletin d'adhésion

 

Nous vous rappelons que votre adhésion vous donne droit à une protection juridique spécialement adaptée à l’autisme pour vous-même ou votre enfant. Contrat de protection juridique

Plus d’information pour adhérer et nous soutenir

 

Newsletter

Toutes les newsletters d’Autisme France

 

 

Nos congrès


Le prochain congrès Autisme Europe 2019

Congres_AE-AF_2019-Bandeau-aiw

Le site internet du congrès

Le 12e congrès international d’Autisme Europe est organisé par Autisme France et aura lieu à Nice du 13 au 15 septembre 2019.  Le thème de ce congrès sera « une nouvelle dynamique pour le changement et l’inclusion »

• Pour les informations générales sur le congrès  cliquez ici ;

• Pour connaître les orateurs déjà confirmés, cliquez ici ;

• Pour vous inscrire et pour l’hébergement cliquez ici ; un tarif réduit est proposé jusqu’au 30 Avril 2019.

• Un concours d’œuvres d’art, réalisées par des personnes autistes, est proposé par l’association Autismo Burgos : renseignements et formulaire d’inscription sont disponibles en cliquant ici

• Un appel à contribution a été lancé, et sera clos le 31 janvier 2019. Les professionnels, associations, familles et personnes autistes, de tous horizons sont invités à déposer un résumé (abstract) tant pour communiquer des résultats de recherche que  des actions innovantes. Nous attirons votre attention sur le fait que l’appel à contribution est en langue Anglaise et que les résumés doivent être fournis en Anglais : en effet le comité scientifique international  qui évaluera les propositions utilise l’anglais comme langue de travail commune. Il est demandé aussi de faire les présentations en Anglais pour la compréhension du plus grand nombre mais une  interprétation de l’Anglais vers le Français sera disponible pendant le congrès. Une exception sera faite pour les personnes autistes et les discours d’ouvertures qui pourront être faits en Français et seront interprétés vers l’Anglais.  Pour déposer un résumé, cliquer ici

 

 

Colloques, formations, évènements


Formation gratuite en ligne sur canal autisme

 

EDI formation - Toutes les formations

 

Epsilon à l'école : Toutes les formations

A venir en 2019 : Epsilon à l'école / CEPRO1 : Formation pour soutenir efficacement la scolarité de son enfant ou se professionnaliser dans le soutien scolaire spécifique sur le cycle 1 et début cycle 2 (petite section à CP/CE1).

- Créteil : 2 sessions d'1 semaine (4 au 8 mars et 22 au 26 avril 2019) 

En savoir plus

Email : information@epsilonalecole.com – Site Internet

 

 

Actualités de l’autisme


Le forfait précoce pour les troubles du neurodéveloppement (TND)

En lien avec la stratégie nationale pour l'autisme, l'article 40 du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) prévoit la prise en charge par l'assurance maladie d'un nouveau "parcours de bilan et intervention précoce" destiné aux enfants présentant un trouble du neuro-développement.

• L’avis d'Autisme France : Le dispositif cible les troubles neurodéveloppementaux et pas l’autisme. Les plateformes ne seront pas en accès direct pour les familles. Elles s’appuient sur les CAMSP, CMP et CMPP, dont chacun connaît les faibles compétences mais qui pourront salarier des libéraux en complément. La plateforme c’est pour un an, après il faudra trouver un relais.

Commentaires détaillés

• L’Avis du comité scientifique de la FFDYS est aussi négatif : à lire ici

 

Emploi : Création d’une plateforme pour l’emploi des personnes autistes, avec le soutien de la Fondation Malakoff-Médéric

 

Parcours de bilan et d’intervention précoce : CIRCULAIRE N° SG/2018/256 du 22 novembre 2018 relative à la mise en place des plateformes d’orientation et de coordination dans le cadre du parcours de bilan et d’intervention précoce pour les enfants avec des troubles du neurodéveloppement

 

Rapport IGAS sur les CAMSP CMPP et CMP : Selon la lettre de mission le rapport était attendu en juin 2018. A notre connaissance le rapport n’est toujours pas disponible.

Lire la lettre de mission

Lire le rapport

 

Consultation dédiée :

« Consultation de repérage des signes de trouble du spectre de l'autisme : CTE

Cette consultation très complexe est réalisée par un médecin généraliste ou un pédiatre, dans le but de confirmer ou d'infirmer un risque de trouble du spectre de l'autisme (TSA) chez un enfant présentant des signes inhabituels du développement, à partir de signes d'alerte, notamment :

• à tout âge : inquiétude des parents concernant le développement de leur enfant, notamment en termes de communication sociale et de langage, régression des habiletés langagières ou relationnelles, en l'absence d'anomalie à l'examen neurologique ;

• chez le jeune enfant : absence de babillage, de pointage à distance ou d'autres gestes sociaux pour communiquer à 12 mois et au-delà, absence de mots à 18 mois et au-delà ; absence d'association de mots (non écholaliques) à 24 mois et au-delà.

• Cette consultation dédiée à la recherche d'un TSA comprend un examen clinique approfondi et le dépistage d'un trouble auditif ou visuel, des tests de repérage adaptés à l'âge de l'enfant, notamment :

• pour les enfants de 16 à 30 mois : M-CHAT, complétée en cas de résultats confirmant un risque de TSA par un entretien structuré plus précis avec les parents au moyen du M-CHAT -Follow-up ;

• après l'âge de 4 ans : questionnaire de communication sociale (SCQ) ;

• chez l'enfant et l'adolescent sans trouble du développement intellectuel associé : Autism Spectrum Screening Questionnaire (ASSQ), Autism-spectrum Quotient (AQ) et Social Responsiveness Scale (SRS-2).

Décision du 6 novembre 2018 de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie relative à la liste des actes et prestations pris en charge par l'assurance maladie

 

 

Actualités du handicap


Rapport sur l'accès aux soins

L’accès aux droits et aux soins des personnes en situation de handicap et des personnes en situation de précarité - Philippe Denormandie et Marianne Cornu-Pauchet

 

ITEP : Évaluation du fonctionnement en dispositif intégré des instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP) et des perspectives d’extension. Rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales.

Si le rapport s’interroge sur la faible implication de l’Education Nationale et l’absence de critères pour l’orientation en ITEP, il est regrettable de ne trouver aucune définition des « troubles du comportement », alors même qu’ils ne constituent pas un diagnostic, aucune référence à la recommandation ANESM sur le sujet, aucune référence aux 30 à 40% d’enfants autistes qui y sont orientés à tort et sont de fait maltraités par défaut de soins adaptés, et de voir expédier en 5 lignes les enfants de la protection de l’enfance qui pourtant constitue un tiers du public accueilli. Dans les exemples de partenariat avec les hôpitaux de jour, celui de Nantes qui propose pataugeoire et autres pratiques charlatanesques, typiquement psychanalytiques. En 2018, c’est proprement affligeant.

Lire le rapport

 

La feuille de route de la 5ème Conférence nationale du handicap a été dévoilée le 3 décembre 2018. Sur 6 mois, elle devra plancher sur 5 grands chantiers, dont la PCH, l'exil vers la Belgique, la gouvernance des MDPH, la simplification des allocations.

Plus d’information sur le site handicap.fr

 

Guide pratique sur la convention internationale des droits des personnes handicapées.

Le guide passe en revue les droits contenus dans la Convention, en les illustrant par des bonnes pratiques, des chiffres clefs, des décisions juridiques, des recommandations onusiennes.

Guide pratique

 

Démarche prospective du conseil de la CNSA

Le Conseil de la CNSA a adopté une nouvelle méthode de travail inscrite dans la pluri annualité. Pour 2018, le chapitre prospectif s'est fixé un large cadre en approfondissant les principes et caractéristiques d’une société « inclusive ».

Le dossier chapitre 1 : Pour une société inclusive, ouverte à tous

 

Le Sénat se prononce pour le maintien du complément de ressource de l’allocation adulte handicapé.

APF France Handicap : PLF 2019 et AAH : les sénateurs pour le maintien du complément de ressources. Les députés les suivront-ils ?

Sénat : PLF 2019 : à l’initiative des sénateurs Arnaud Bazin et Éric Bocquet, la commission des finances vote, à l’unanimité, le maintien du complément de ressources pour les personnes handicapées

Handicap.fr : Complément ressources AAH, sénateurs contre sa suppression

 

Les petits enfants (0 à 6 ans) en situation de handicap occupent une place centrale dans le rapport 2018 des droits de l’enfant. Le Défenseur des droits préconise des mesures concrètes et même un changement de culture pour leur réelle inclusion dans les structures d’accueil de la petite enfance

Faire Face : Le défenseur des droits veille au grain

 

La Ferrepsy présente des résultats de recherches sur la contention en psychiatrie. Elles révèlent un résultat «essentiellement négatif chez les patients, avec une prédominance de thématiques d'impuissance, de déshumanisation, de punition et d'humiliation».

Santé mentale.fr : Lire l’article

 

 

Scolarisation


Le gouvernement lance la concertation sur l’école inclusive

Réflexion sur les PIAL sur le site de Pierre Baligand

 

Rentrée scolaire 2019 :

« Par ailleurs, pour une école toujours plus inclusive, des moyens supplémentaires sont prévus pour accueillir davantage d’élèves en situation de handicap : d’ici la rentrée 2019, 4 500 nouveaux emplois d’accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) seront délégués aux académies, qui s’ajouteront aux créations intervenues à la rentrée scolaire 2018. En outre, 6400 emplois d’AESH seront créés par transformation d’emplois aidés afin de poursuivre la pérennisation et la professionnalisation de ces fonctions essentielles. »

En savoir plus

 

 

Écouter, lire et voir


Lire

 « Les nouvelles technologies (TIC) et l’autisme : révélatrices des potentiels et facteurs d’inclusion ? »

Compte rendu de la Journée Annuelle 2018 de l’APEPA

 

Sur le Spectre est le Magazine officiel du groupe de recherche en neurosciences cognitives de l'autisme de Montréal : le numéro de décembre 2018 est paru

 

 

Utile


 

Livres, jeux et matériel éducatif adaptés pour les enfants autistes

Site AFD

 

SOS Répit permet aux aidants de personnes en situation de handicap, de perte d’autonomie ou atteintes de maladies chroniques invalidantes de chercher des places d’accueil temporaire, d'en consulter les disponibilités, et de pouvoir exprimer des demandes de réservation directement auprès des structures qui les gèrent.

En savoir plus

 

Comment identifier et signaler une situation de maltraitance

Le 3977 : Agir contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés

 

 

Appels à projets


MDPH : Enquête nationale de satisfaction des usagers des maisons départementales des personnes handicapées

 

Devenez expert-Usager Autisme : Appel à volontariat avec HANDEO

 

Appel à Projet pour la Création d’un Etablissement d’Accueil Médicalisé pour adultes autistes en Essonne (91)

ARS Ile-de-France

 

 

Recherche et innovation technologique


Blog : Autisme Information Science

 

Autisme : un éclairage inédit grâce à l'IRM. ​Une récente étude  remet en question le modèle théorique dominant sur les troubles du spectre autistique.  Dans le cadre du programme scientifique InFoR-Autism, une étude de neuroimagerie IRM impliquant la Fondation FondaMental, l’Inserm, NeuroSpin (Institut Frédéric-Joliot du CEA) et l’APHP (Hôpitaux universitaires Henri Mondor) s’est intéressée aux liens entre la connectivité anatomique locale et la cognition sociale chez des personnes présentant des TSA.

Communiqué de presse

L’article original en Anglais

 

 

Questions administratives et juridiques


Handicap et justice – Un avocat va-t-il devenir obligatoire en appel ?

Pour contester une décision de la MDPH ou de la Sécurité sociale, il faudra avoir recours à un avocat en appel, prévoit le projet de loi justice. Et les associations de défense des droits ne pourront plus représenter les plaignants.

En savoir plus

 

 

 

Danièle Langloys

Anne Freulon

Christian Sottou

Autisme France
Association  loi 1901 reconnue d’utilité publique. 
1175 avenue de la République - 06550 LA ROQUETTE SUR SIAGNE
e-mail : contact@autisme-france.fr
Tél : 04 93 46 01 77


Suivez nous !  mini-logo-facebook    twitter 2  



Vous recevez cette Newsletter car votre email est référencé dans notre base de données. Pour vous désinscrire cliquez ici .
Conformément à la loi « informatique et  libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent.


Site internet / Website : Autisme France

Posté par jjdupuis à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 décembre 2018

Emploi adapté. Julie, salariée « différente », décroche un CDI

Pas facile d'être embauché en CDI. Pour Julie, c’était même un véritable challenge… Qui a été relevé ! En situation de handicap, la jeune fille est ravie de faire désormais partie du personnel permanent du McDo d'Auray.

« Julie ? C’est notre rayon de soleil ». Rayonnante, souriante et volontaire, Julie a toutes les qualités pour travailler chez Mac Do, à en croire Nicolas Lendrino, le directeur du restaurant d’Auray, pour qui ce sacré tout bout de femme est une excellente recrue qui prouve qu’avec de la bonne volonté, un projet cohérent, et un travail adapté, tout est possible. Impliqué depuis plus de quinze ans dans l’intégration de « personnes extraordinaires » comme il aime à le préciser, le manager est habitué à l’accueil des personnes en situation de handicap. « Depuis que je travaille pour Mac Do, nous avons toujours eu à cœur d’ouvrir les portes de l’emploi à tous. Actuellement nous avons trois autres salariés "différents" qui bénéficient d’un poste de travail adapté ».

Un parcours exemplaire

Pour Julie, le parcours a été long, mais le résultat est une réussite, et son histoire un exemple à suivre. Titulaire d’un CAP agent polyvalent de restauration et d‘un CAP assistant technique en milieu familial et collectif, Julie est une jeune fille très entourée. « Si la signature de ce contrat a été possible, c’est d’abord parce qu’elle est soutenue depuis toujours par sa maman qui a eu à cœur de faciliter le plus souvent possible son intégration dans des formations avec des jeunes sans handicap. Mais aussi parce que cette jeune fille sait parfaitement ce qu’elle veut et que son parcours est exemplaire », souligne Johan Jegousse, conseiller en insertion professionnelle de l'association Ladapt Ouest.

La mise en place de ce projet ne s’est pas faite en un jour. Il a nécessité l’intervention de plusieurs organismes, et une collaboration étroite entre les différents intervenants. Il a fallu prendre en compte différents éléments, qui ont permis à Julie d’accéder à une plus grande autonomie. « Depuis plusieurs mois, elle s’est installée dans l’une des maisons partagée de l’association La belle porte, ce qui lui a permis dans un premier temps de quitter la maison familiale, tout en étant entourée. Cette démarche représente un grand pas vers l’autonomie. Ce que nous recherchons toujours pour nos protégés », explique Sandrine Guillemet, directrice de La belle porte. Ensuite, la Mission locale qui suivait Julie depuis plusieurs années, a travaillé en collaboration avec Pôle emploi pour trouver un emploi adapté, puisque la jeune femme porteuse de trisomie a désormais 26 ans.

Un travail adapté

« J’ai toujours voulu travailler dans la restauration parce que j’aime le contact et le service », souligne Julie tout sourire. Si l’objectif était clair, le projet professionnel, lui, impliquait plusieurs contraintes. Il fallait notamment tenir compte de la fragilité de la jeune fille, de sa fatigabilité, et lui réserver un rythme de travail adapté à son handicap. Après plusieurs stages dans la restauration, elle a prouvé qu’elle était parfaitement à l’aise dans ce secteur d’activité. Chez Mac Do, elle a trouvé une écoute et une véritable bienveillance. « Il fallait aussi que ce travail soit accessible par les transports en commun », ajoute Johan Jegousse. Depuis mardi, Julie a été embauchée en CDI pour un temps partiel adapté de douze heures par semaine. Elle sert en salle durant deux à trois heures par jour, sur quatre journées. Elle a tous ses week-ends, ne travaille pas durant la période estivale trop chargée, et peut continuer ses activités associatives nécessaires à son équilibre

Posté par jjdupuis à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 décembre 2018

Le cachet - Astéréotypie - L'énergie positive des dieux

Le cachet · Astéréotypie L'énergie positive des dieux

℗ Air Rytmo & Association Astéréotypie

Released on: 2018-04-27

Author: Kevin Vaquero

Composer: Christophe Lhuillier

Composer: Antoine Lefort

Posté par jjdupuis à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 décembre 2018

Vidéo -> Séance d'équitation adaptée en musique Trott'Autrement

P1100480

Une séance d'équitation adaptée sur mesure pour Elise au centre équestre municipal de Neuilly-sur-Marne.

Elise prépare Dora, charmante petite jument, à être montée un peu plus tard dans la journée.

Préparation d'Elise à surmonter sa peur de remonter avec une ambiance musicale sur le thème de Ziggy (un garçon pas comme les autres) en soutien à une jeune femme particulière.

Elise est accompagnée par Chloé Heilles, bénévole à l'association Trott'Autrement, dans une séance dirigée par Virginie Govoroff-Regnault

Posté par jjdupuis à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 décembre 2018

Handicap : colère noire en gilets jaunes

article publié dans Faire-face

Alexandre Ribeiro est mobilisé depuis le début du mouvement des gilets jaunes. Ici, sur le Pont d'Aquitaine, à Bordeaux, le 17 novembre. © DR

 

De nombreuses personnes en situation de handicap soutiennent le mouvement des gilets jaunes et affichent leur mécontentement. Qu’elles soient condamnées à la précarité par la faiblesse de l’AAH ou de leur pension d’invalidité voire déçues que le handicap ne soit pas la priorité annoncée du quinquennat.

Ce samedi est une journée presque comme les autres pour Alexandre Ribeiro. Pour l’acte IV des gilets jaunes, ce Bordelais en fauteuil roulant électrique sera mobilisé. Comme tous les jours depuis près d’un mois. Pour une opération parking gratuit à l’Aéroport de Bordeaux, jeudi 6 décembre, ou pour un rassemblement dans le centre de Bordeaux, le 17 novembre. Une action dont il était à l’initiative sur Facebook.

« Depuis plusieurs années, je descends dans la rue chaque fois qu’une cause sociale me touche, explique-t-il. Pour manifester contre la loi travail et la loi asile et immigration. Ou pour soutenir les luttes des cheminots, des étudiants… » Alexandre Ribeiro a également organisé le blocage de l’usine Lafarge mi-septembre. Une manière de protester contre la loi Élan. Le texte adopté début octobre abaisse de 100 % à 20 % de la part des logements accessibles dans les immeubles neufs.

Hubert Nkandza a perdu la majoration pour la vie autonome. © Franck Seuret

« À 1 200 % » derrière les gilets jaunes

Peu de personnes en situation de handicap sont aussi actives que lui dans le mouvement des gilets jaunes qui secoue la France. Mais beaucoup soutiennent les manifestants.

« À 1 200 %, approuve Hubert Nkandza à Montélimar. Je me débats dans la merde depuis que mon taux d’incapacité a été réduit de 80 à 60 % alors que mon handicap s’aggrave. » Cette rétrogradation lui a fait perdre la majoration pour la vie autonome de 104 €. « Ces 104 € pour moi, c’était énorme. Cela me permettait d’équilibrer mon budget. Depuis, j’ai des dettes. »

 

Parce que son mari perçoit un salaire de 2 000 € par mois, Catherine Charat n’a pas le droit à l’AAH. © Franck Seuret

Pas d’AAH car en couple

Catherine Charat, elle aussi, est solidaire du mouvement. « Depuis le début », précise-t-elle. À 57 ans, cette Iséroise ne supporte plus l’idée que son époux soit « complètement usé » à force de devoir assumer seul les dépenses de la famille.

Parce que le salaire de son conjoint est pris en compte pour calculer le montant de l’allocation adulte handicapé (AAH), cette quinquagénaire, atteinte d’une maladie invalidante, n’y a pas droit. « Il faut donc qu’on vive sur sa seule paie. Il touche 2 000 € nets après quarante-trois années à travailler derrière une machine. Vous trouvez ça juste ? »

Lire aussi

Patrick et Michelle Touchot veulent faire entendre leur colère. © DR

« Trop de reculs de nos droits. »

Patrick et Michelle Touchot viennent tout juste de trouver des gilets jaunes. « Il n’y en avait plus dans les commerces autour de chez nous, sourient les deux Niçois. Alors, on a pris le service de transport spécialisé pour aller en acheter chez Auchan. »

Un geste important pour ces deux allocataires de l’AAH, militants de l’accessibilité sur les réseaux sociaux. « C’est le peuple qui prend la parole. Le gouvernement doit enfin l’écouter. Entendre aussi la colère des personnes handicapées. Il y a eu trop de reculs de nos droits depuis l’élection de Macron. »

Une promesse de campagne, une grande déception

La popularité des gilets jaunes parmi les personnes handicapées n’a rien d’étonnant. Elles vivent plus souvent sous le seuil de pauvreté que les autres Français. La promesse de campagne d’Emmanuel Macron de faire du handicap une priorité du quinquennat avait donc suscité une forte attente. Fortement déçue.

Certaines décisions du gouvernement portent en effet atteinte aux droits des personnes handicapées. C’est notamment le cas de la loi Élan et de son quota de 20 % de logements accessibles dans les immeubles neufs. Ou encore de la réforme de la justice qui, en rendant obligatoire un avocat en appel, risque de pénaliser les plus précaires. Sur ces deux textes, le Défenseur des droits a tiré la sonnette d’alarme. En vain.

La hausse de l’AAH ne profite pas à tous

Certes, le gouvernement a fait passer le montant de l’AAH de 810 à 860 €. Mais il a assorti cette augmentation de mesures qui en limitent la portée : suppression du complément de ressources, désindexation de l’inflation, gel du plafond pour les allocataires en couple… « La hausse n’a rien changé pour moi », confirme Catherine Charat. Par ailleurs, certains pensionnés d’invalidité ont été pénalisés par la hausse de la CSG.

Davantage de pouvoir d’achat et de justice sociale

Enfin, l’évolution du mouvement des gilets jaunes a également entraîné une plus large adhésion. Alors qu’au commencement, la colère était cristallisée sur le prix du carburant, les revendications sur le pouvoir d’achat et la justice sociale se sont imposées. « En se retrouvant dans la rue, les Français se sont rassemblés, se félicite Alexandre Ribeiro. Ils ont compris qu’il fallait aller plus loin que la simple question du carburant. »

Lui-même ne se contente pas de porter les demandes des personnes en situation de handicap. « Moi, je me bats pour tout le monde. Je demande la justice fiscale et sociale. Et le recours au référendum. Si ces deux demandes sont satisfaites alors on résoudra les problèmes spécifiques de chaque Français. »

 

Alerte sur le pouvoir d’achat des plus démunis

Le collectif Alerte « demande au gouvernement de s’engager pour le pouvoir d’achat des plus démunis ».  Il réclame, entre autres, le dégel des allocations familiales et logement. De nombreux ménages pauvres ne bénéficieront en effet pas de la suppression de la taxe d’habitation car ils en sont déjà exonérés. Ni de la baisse des cotisations salariales car ils sont au chômage. Ce collectif rassemble trente-sept fédérations et associations nationales de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, dont APF France handicap et l’Unafam.

Posté par jjdupuis à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 décembre 2018

UMI EST Lognes - Service d'unité mobile interdépartementale - GROUPE SOS

 

logo-groupesos2017

UMI EST Lognes - Service d'unité mobile interdépartementale - GROUPE SOS

Il y a plus de 30 ans, le GROUPE SOS a été créé par Jean-Marc Borello, son Président, avec l'ambition de lutter contre les exclusions sous toutes leurs formes. Diversifiant progressivement ses activités, le GROUPE SOS répond aujourd'hui aux besoins de la société avec 8 secteurs d'activités : Jeunesse, Emploi, Solidarités, Santé, Seniors, Culture, Transition Ecologique, Action Internationale.

http://www.groupe-sos.org

 

Posté par jjdupuis à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 décembre 2018

Fourmies Le seul établissement pour jeunes autistes a ouvert ses portes

« Cela a changé notre vie ». Depuis le mois septembre dernier, Élise Armand, une mère de 35 ans, vient deux fois par semaine dans le nouvel établissement recevant des personnes autistes – le seul de Sambre-Avesnois – qui vient d’ouvrir ses portes à Fourmies. Dans une ancienne école désaffectée par la commune, rachetée et aménagée par AFG (Association française de gestion) Autisme. Et rebaptisée désormais l’Odyssée, qui propose à la fois un accueil intérieur et extérieur, respectivement dans le cadre d’un institut médico-éducatif (IME) et un service d’éducation spécialisée et de soins à domicile (SESSAD).

Il faut dire que pour trouver une place en France – quand tant de familles prennent la direction de la Belgique pour la prise en charge de ce handicap du neuro-développement à divers niveaux – n’est pas de tout repos. « On a découvert le problème chez Baptiste, aujourd’hui âgé de dix ans, en 2013, précise Mme Armand. Il était asocial, agité… Jusqu’au jour où des praticiens ont confirmé qu’il souffrait de troubles envahissant du comportement (TED). On a fait face. Durant toutes ces années mais chez nous. Maintenant, il y a cet établissement spacieux et fonctionnel, avec du matériel, du personnel qualifié, etc., et Baptiste progresse. Il a compris que sa différence n’était pas une honte, qu’il peut vivre avec. Scolarisé, c’est d’ailleurs un brillant élève de CM2 ».

Partenariats locaux

Un établissement que l’on doit surtout à l’abnégation de Christelle Calleja, dorénavant directrice de l’Odyssée et ancienne présidente de l’association Univers Inverse. Concernée, elle a mis toute son énergie dans ce projet depuis 13 ans. Son cœur aussi. Pour que 26 jeunes – c’est-à-dire environ le nombre de cas recensés dans l’arrondissement – de 2 à 20 ans fréquentent soit l’IME, soit le SESSAD. « Pour ce faire, nous nous appuyons sur 23 professionnels qui nous accompagnent, souligne-t-elle : éducateurs spécialisés, ergothérapeutes, médecins, paramédicaux… ». L’Éducation nationale a même répondu présent avec un professeur des écoles formé.

Tout comme les lieux ont déjà développé de nombreux partenariats avec, au niveau local, des établissements et service d’aide par le travail (ESAT), ou dans le sport avec de l’handi-danse proposée par l’école de Noémie Losson ou encore l’équi-handi avec Justine Adamczyk, enseignante des Écuries de la Demi-Lieue. Prochaine étape ? « L’insertion de ces jeunes, répond Mme Calleja. Mettre en place des parcours adaptés d’autonomie pour ces futurs adultes dont certains pourront vivre dans un logement et avoir un emploi. Parce que l’autisme n’est pas une maladie mais un handicap ».


 

Trois questions à… Romaric Bruiant, directeur-général d’AFG Autisme

Que représente votre association au niveau national ?

« Nous sommes un des acteurs de la prise en charge de l’autisme en France. AFG (Association française de gestion) possède trente établissements et services dans 11 départements, principalement du Nord au Sud. Nous accompagnons 900 personnes en situation d’autisme, âgées de 3 à 68 ans, et ce, grâce à 850 salariés ».

Justement, quelle est la situation de l’autisme dans notre pays ?

« On estime à plus de 600 000 personnes touchées par ce handicap (1 % de la population). Qui est réellement reconnu depuis 2004. Le temps de s’adapter, il n’y a bien sûr pas encore assez de places. Seuls 15 à 20 % des enfants seraient accueillis. Un pourcentage qui tombe de 5 à 7 % pour les adultes ».

Comment fonctionnent vos établissements ?

« Nous sommes financés à 100 % par l’État et nous avons le soutien des Agences régionales de santé (ARS). Après, nous avons d’autres partenaires comme des collectivités. Ce fut le cas à Fourmies où il convient de citer l’engagement de la ville qui nous a vendu l’ancienne école Jean-Macé et nous a facilité beaucoup de démarches administratives. Un an plus tard, et après un investissement de 2 M €, l’Odyssée a ouvert ses portes ».


 

C’est quoi? Un handicap

Qu’est-ce que l’autisme ? Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), « c’est un trouble sévère et précoce du développement de l’enfant apparaissant avant l’âge de 3 ans, caractérisé par un isolement, une perturbation des interactions sociales, des troubles du langage, de la communication non verbale et des activités stéréotypées avec restriction des intérêts ». Il s’agit « d’un trouble envahissant du développement (TED) qui affecte les fonctions cérébrales et qui n’est pas considéré comme une affection psychologique ni comme une maladie psychiatrique ». Mais qui constitue un handicap.

Posté par jjdupuis à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,