article publié dans aboutkidshealth

 
Préadolescente qui sourit à un garçon près des casiers de l'école
 
Les enfants souffrant de TDAH ont souvent plus de problèmes sociaux et émotionnels que les autres enfants, quel que soit le sous-type de TDAH dont ils sont atteints et qu’ils soient filles ou garçons. Les enfants souffrant de TDAH ont fréquemment du mal à se faire des amis et à les conserver, pour tout un ensemble de raisons.
  • Ils ont parfois du mal à déchiffrer les signaux sociaux; ainsi, ils vont interrompre les autres ou refuser d’attendre leur tour.
  • Ils ont parfois du mal à acquérir les compétences sociales; par exemple l’aptitude à soutenir une conversation ou la capacité à résoudre des problèmes.
  • Ils ont parfois du mal à maîtriser leur comportement et leurs émotions. Il peut arriver que les autres enfants soient irrités par leur comportement hyperactif ou impulsif.
  • Ils sont parfois très agressifs.
  • Ils réagissent parfois avec colère ou de manière inappropriée lorsqu’ils sont contrariés.
  • Ils ont parfois du mal à coopérer avec leurs amis.
Signes de problèmes sociaux

Les enfants souffrant de TDAH vont possiblement :

  • agir de manière agressive
  • être rejetés par leurs camarades
  • avoir de piètres compétences en conversation
  • avoir du mal à utiliser leurs compétences en conversation en société
  • manifester de la frustration ou de la colère plus vite que les autres enfants
  • être anxieux ou déprimés
  • sembler calmes et repliés sur eux-mêmes
  • être écartés ou intimidés par leurs camarades

Ces « problèmes » de comportement ne sont pas intentionnels; ils font partie du trouble. Les enfants souffrant de TDAH ont souvent du mal à réguler leurs émotions ou à maîtriser leurs réactions émotives. De plus, de multiples enfants souffrant de TDAH sont également atteints de troubles psychiatriques tels que le trouble anxieux, le trouble oppositionnel avec provocation ou le trouble des conduites. Ces troubles peuvent aussi entraver les compétences sociales et émotionnelles des enfants.

Aider les enfants souffrant de TDAH et éprouvant des difficultés sociales et émotionnelles

De multiples programmes ont été mis en place pour aider les enfants à développer des compétences sociales. La recherche montre que les programmes sont efficaces lorsqu’ils sont exécutés dans le milieu qui pose problème à l’enfant.

Il est important que les parents et les enseignants :

  • indiquent à l’enfant le comportement approprié, prêchent par l’exemple et soutiennent l’enfant dans son entreprise
  • fassent beaucoup de commentaires positifs pour accentuer le comportement approprié

Dans la salle de classe, les enseignants jouent un rôle important.

  • Les enfants qui se sentent associés à leur école et leur salle de classe auront davantage tendance à adopter un comportement à caractère sociable. De plus, ils réussiront mieux dans leurs études. Les enseignants peuvent aider ces enfants à se sentir solidaires en créant un milieu d’apprentissage favorable.
  • Les enseignants doivent détecter les élèves à risque et les aider à acquérir les compétences voulues.

Si votre souffre de TDAH, voici comment vous pourriez l’aider.

  • Jouez avec lui à des jeux nécessitant le respect des règles, de la concentration et de la coopération.
  • Évoquez les rapports difficiles qu’il entretient avec les autres enfants. Encouragez-le à faire preuve d’empathie en décrivant ce que les autres enfants peuvent ressentir.
  • Relevez les situations où il agit convenablement et parlez de ce qu’il a fait et des raisons pour lesquelles ses agissements étaient appropriés.
  • Évoquez ou extrapolez les conséquences des actes et des comportements, en lui demandant par exemple « D’après toi, que ce serait-il passé si tu avais agi ainsi? » ou « D’après toi, qu’est-ce que l’autre personne aurait ressenti si tu avais dit cela? ».
  • Aidez-le à comprendre l’importance de l’espace personnel et des limites à ne pas dépasser. Par exemple, ne pas interrompre autrui et ne pas parler trop fort.

D’ordinaire, l’entraînement aux habiletés sociales est confié à un conseiller chevronné, qui peut aider les enfants :

  • à communiquer
  • à maîtriser leur colère
  • à résoudre les problèmes et les conflits
  • à améliorer leur habilité en communications interpersonnelles
  • à se faire des amis et à les conserver

 

Tara McAuley, PhD, CPsych

Peter Chaban, MA, MEd

Rosemary Tannock, PhD

10/14/2009