Vous pensiez que Françoise Dolto était un cas extrême et isolé ? Eh bien non...

Par Sophie Robert et Manuel Quinon Dans un article récent consacré aux déclarations fracassantes de F. Dolto sur le consentement présumé des jeunes filles violées par leur père (" la petite fille est toujours consentante ", déclare sans sourciller Dolto, qui affirme par ailleurs : " il n'y a pas de viol du tout.

https://blogs.mediapart.fr